Banque privée : une image de marque qui s’améliore

Banque Assurance Actu 0

D’après l’observatoire SwissLife Banque Privée-OpinionWay, la banque privée est moins associée que l’an passé à la fuite de capitaux à l’étranger. Par ailleurs, la satisfaction des clients progresse

Reuters

Entre une expertise reconnue et une relation client laissant parfois à désirer, l’Observatoire de la banque privée avait laissé l’an dernier une impression mitigée sur la profession. Cette année, la banque privée semble en revanche avoir redressé la barre. Comme l’an passé, SwissLife Banque Privée a demandé à OpinionWay de sonder les Français aisés (plus de 72.000 euros nets de revenus dans le foyer) sur le sujet. Et certains résultats montrent de profonds changements.

L’assistance patrimoniale et fiscale comme atout

Les scandales sont par exemple un peu moins présents dans l’esprit des Français. Ils ne sont plus « que » 37% (contre 42% en 2014) à penser que les banques privées incitent à la fuite de capitaux à l’étranger.

Par ailleurs, parmi les clients de la banque privée, 81% se disent satisfaits de leur relation avec leur établissement. Un chiffre en hausse de 16 points par rapport à l’an passé.

Les banques privées semblent de surcroît creuser l’écart avec les banques de détails. Qu’ils soient clients ou non, 64% des sondés jugent que la banque privée offre une meilleure qualité de service. De la même façon, ils sont 69% à évoquer une meilleure assistance en matière patrimoniale et en matière fiscale.

Des coussins de protection nécessaires

Cela semble d’ailleurs constituer un critère déterminant. La recherche de conseils patrimoniaux et fiscaux arrive en effet en tête des motivations pour devenir client d’une banque privée (67% de réponses), devant la recherche de rendement (60%).

Comme l’indique l’étude, « les personnes interrogées ne semblent pas vouloir prendre plus de risque que la moyenne ». Vu la faible rémunération des placements, les clients sont surtout à la recherche d’un bon couple rendement/risque assorti de coussins de protection « car ils sont toujours dans une dynamique de préservation de leur patrimoine »

Commentaires
Quotidien
Actu0

Trêve hivernale : pas d'expulsions sans relogement

Le ministre du Logement, Julien Denormandie, a affirmé mardi 30 juin que la reprise des expulsions locatives, en juillet, ne pourra pas avoir lieu sans possibilité de relogement.

Lire la suite
Quotidien
Actu0

Quand le photovoltaïque mène au trouble du voisinage

La cour d'appel de Rouen a obligé un particulier à enlever ses panneaux photovoltaïques, après avoir estimé qu'ils constituaient un trouble anormal du voisinage. C'est EDF ENR, vendeur des panneaux, qui a supporté les frais de désinstallation.

Lire la suite