Automobile : du nouveau sur les bonus écologiques et la prime à la conversion

Budget Actu 0

Le chef de l’Etat a annoncé mardi 26 mai un programme destiné à relancer la demande automobile, estimé à 8 milliards d’euros.

BMW

Emmanuel Macron a présenté, mardi 26 mai, son programme très attendu en faveur de l’automobile. Un plan estimé à 8 milliards d'euros environ, destiné en partie à relancer la demande, alors qu’un tiers des entreprises du secteur sont menacées de faillite par la crise.

Hausse du bonus écologique pour un véhicule électrique neuf

Pour les conducteurs, du nouveau est attendu dès le 1er juin. Le programme d'Emmanuel Macron prévoit une hausse du bonus écologique pour l'achat d'un véhicule électrique neuf, qui passe pour un particulier, de 6.000 à 7.000 euros. Pour une personne morale, comme une entreprise ou une collectivité, il passe de 3.000 à 5.000 euros.

Le chef de l’Etat a également annoncé la création d'un bonus écologique pour l'achat d'un véhicule hybride (essence-électrique) rechargeable. Son montant est fixé à 2.000 euros, sous condition que le véhicule présente une autonomie suffisante et avec l'engagement du constructeur de promouvoir l'usage électrique lors de la vente.

« prime à la conversion » simplifiée et renforcée

Le plan prévoit un renforcement et une simplification de la « prime à la conversion ». Pour les contribuables dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 18.000 euros, le dispositif prévoit une prime pour l'achat d'un véhicule récent (neuf ou d'occasion) en échange de la mise au rebut d'un véhicule ancien. En cas d'achat d'une voiture récente essence ou diesel, son montant est fixé à 3.000 euros, et à 5.000 euros pour un véhicule électrique. Limité à 200.000 primes, le dispositif doit prendre fin au 31 décembre 2020.

Le plan prévoit également le développement des bornes de recharge pour encourager l'achat de véhicules électriques, avec un objectif de 100.000 bornes de recharge en accès public en France d’ici à fin 2021, contre fin 2022 initialement. Un fonds de mutualisation sera créé pour aider à l'installation des bornes électriques dans les copropriétés.

Commentaires
Quotidien
Actu0

Trêve hivernale : pas d'expulsions sans relogement

Le ministre du Logement, Julien Denormandie, a affirmé mardi 30 juin que la reprise des expulsions locatives, en juillet, ne pourra pas avoir lieu sans possibilité de relogement.

Lire la suite
Quotidien
Actu0

Quand le photovoltaïque mène au trouble du voisinage

La cour d'appel de Rouen a obligé un particulier à enlever ses panneaux photovoltaïques, après avoir estimé qu'ils constituaient un trouble anormal du voisinage. C'est EDF ENR, vendeur des panneaux, qui a supporté les frais de désinstallation.

Lire la suite