Assurances : hommes et femmes bientôt égaux !

Banque Assurance Actu 0

Si le 21 décembre 2012 est synonyme de fin du monde pour certains, cette date a une toute autre signification pour les assureurs

Reuters

Si le 21 décembre 2012 est synonyme de fin du monde pour certains, cette date a une toute autre signification pour les assureurs !... Suite à une décision de la Cour de justice européenne du 1er mars 2011, ils auront en effet interdiction à partir du 21 décembre d'appliquer des tarifs différenciés selon le sexe de l'assuré.

En matière d'assurance de personnes (vie, décès...), ce sont essentiellement les tables de mortalités qui servent de référence pour calculer les primes et déterminer les prestations du contrat. Il en découle donc des différences de tarifications du fait de l'espérance de vie plus courte chez les hommes que chez les femmes.

Mais c'est aussi et surtout du côté de l'automobile que les modifications pourraient avoir le plus d'impact en France. L'an dernier le cabinet Oxera a mené une étude pour le compte du Comité européen des assurances (CEA).

Un surcoût pour les jeunes conductrices

Il en ressort que si les tarifs des hommes et des femmes de plus de 40 ans sont aujourd'hui à peu près équivalents, les conducteurs âgés de 20 ans paient des primes supérieures de 20% à celles des conductrices du même âge. Un écart que l'on retrouve d'ailleurs dans d'autres pays d'Europe avec parfois une amplitude plus importante. Cela tient au fait que les jeunes conducteurs ont des accidents plus fréquents et plus graves que les jeunes conductrices.

Reste que cette discrimination tarifaire ne va plus être possible. Les primes vont donc devoir s'harmoniser. En comparant plusieurs tarifs, le cabinet Oxera a pris l'exemple d'une prime moyenne de 1.079 euros par an pour un jeune conducteur tandis que la jeune conductrice a une prime limitée à 920 euros pour les mêmes garanties.

L'harmonisation des tarifs pourrait aboutir à une prime moyenne de 1.000 euros environ, soit une baisse de 7% pour l'homme et une hausse de 9% pour la femme. Bien entendu, ceci n'est que théorique. Le point d'équilibre dépendra de la répartition hommes-femmes dans le portefeuille. Les assureurs pourraient aussi répercuter à l'assuré le coût de mise en conformité.

Notons enfin que cette réforme ne devrait pas jouer sur les contrats en cours. Elle ne sera applicable qu'aux contrats signés à partir du 21 décembre.

Commentaires (8)
  • PSylon
    PSylonposté le 11.12.2012 à 14:52

    Encore un pas de plus qui profite aux compagnies par rapport aux consommateurs.
    Comme d'habitude ils ont tout compris au niveau européen.

  • frane34
    frane34posté le 11.12.2012 à 14:12

    Super cadeau aux assureurs s'ils se contentent de remonter la prime des femmes! il n'est plus question de femme ou d'homme mais de réduire les primes des "bons conducteurs" quel que soit leur sexe ce qui devrait profiter aux femmes selon les stats.
    Je signale que cette réduction "femme" n'est pas appliquée par bon nombre d'assureurs à commencer par ma mutuelle.

  • schatzyy
    schatzyyposté le 11.12.2012 à 13:48

    En tant qu'homme, je vais porter plainte contre mon assuruer pour discrimination durant toutes ces années^^

  • mangrove
    mangroveposté le 11.12.2012 à 11:40

    A la naissance, on est tous égaux, c'est juste après que ça se complique ... et vive la liberté.

  • JackFrost
    JackFrostposté le 11.12.2012 à 10:47

    faudrait faire une distinction Bull/Bear aussi. Les bears ont plus souvent un comportement à risque :D >p

  • Warren Bouffi
    Warren Bouffiposté le 11.12.2012 à 10:48

    ah ah ah, qu'il est drôle ce Jackfrost (normal puisque je suis Jackfrost)

  • JackFrost
    JackFrostposté le 11.12.2012 à 10:51

    BBBBBBbbbbbbbbbbbbbeeeeaaaaaaaarrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr .....ah mince le switch du pseudo !!

  • Warren Bouffi
    Warren Bouffiposté le 11.12.2012 à 10:44

    et par l'âge c'est discriminant aussi non?

Quotidien
Fiche Pratique0

L’assurance scolaire est-elle obligatoire ?

L’assurance scolaire permet de couvrir l’enfant dans le cadre de ses activités scolaires, y compris les trajets entre le domicile et l’école.

Lire la suite