Assurance chien : les questions à se poser pour bien la choisir

Banque Assurance Actu 0

Vous cherchez une mutuelle pour rembourser les frais vétérinaires de votre chien, retrouvez nos conseils pour faire le bon choix d’assurance.

fotolia

Vous cherchez une assurance pour votre chien

Publi-rédactionnel -- Vous possédez un chien et vous tenez à sa santé. Quoi de plus normal ? Chercher une assurance pour votre chien est tout à fait normal étant donné que les dépenses vétérinaires peuvent vite atteindre des sommes conséquentes pour votre budget. En effet, la médecine vétérinaire a fait de très grands progrès ces dernières années… malheureusement, les soins pour votre chien auront un prix.
Vous avez déjà pu constater qu’il existe de nombreuses offres sur le marché de l’assurance pour animaux de compagnie. Peut-être avez-vous déjà été en contact avec un assureur ? Voici les questions à se poser pour faire le bon choix en matière de mutuelle pour chien.

Faites le point sur vos besoins

Pour bien choisir une assurance pour votre chien, il est nécessaire de faire le point sur vos besoins en la matière : allez-vous déjà régulièrement chez votre vétérinaire ? Quel âge à votre animal ? Est-il susceptible de se rendre plus souvent chez le vétérinaire de part sa race ou encore de par son âge ? A combien estimez-vous vos dépenses vétérinaires annuelles et à quelle hauteur souhaitez-vous faire établir votre mutuelle pour votre chien ? En effet, les remboursements proposés sont souvent de 50% à 100% de vos dépenses, hors franchises et plafonds). Enfin, demandez-vous également si votre environnement, vos conditions de vies et celles de votre animal peuvent influencer sur sa santé à court ou à moyen terme.

Vérifiez la prise en charge de votre animal

Il vous faut vérifier que votre animal n’a pas dépassé l’âge limite de souscription, proposé généralement entre 5 et 7 ans suivant les assureurs pour animaux de compagnie.
Par ailleurs, gardez bien en tête qu’il vous faut assurer votre chien dès son plus jeune âge car les pathologies déjà déclarées ne pourront pas être remboursées (en effet, une assurance couvre un risque et non une maladie déjà déclarée).
Renseignez-vous également pour savoir s’il faudra faire passer à votre animal un examen particulier qui lui garantira sa prise en charge ou non.

Vérifiez le délai de remboursement des soins

N’oubliez pas non plus de vérifier le délai de remboursement des feuilles de soin. Il peut varier de 48 heures, comme pour l’assurance chien SantéVet, à plusieurs jours ou semaines selon les assureurs. En cas de dépenses fréquentes et élevées, un remboursement rapide vous permettra de mieux gérer votre budget.

Les tarifs sont clairs ? Vous comprenez dans quel cas votre animal sera bien pris en charge et ce que l’assurance rembourse ? Si oui, c’est un bon départ !

N’assurez pas votre animal uniquement contre l’accident !

Nous vous déconseillons de choisir une assurance qui ne couvrirait que l’accident. En effet, les accidents sont beaucoup moins fréquents que les maladies, dans le cas d’une maladie vous ne pourrez donc pas prétendre à un remboursement.

Vérifiez les montants des franchises

Avant de choisir votre assureur ou même votre formule, prenez bonne note de la franchise qui vous est proposée. Vérifiez si celle-ci est applicable à l’acte ou à l’année pour votre animal. Cela peut en effet avoir des conséquences sur vos remboursements.

Vérifiez le délai de carence

Renseignez-vous sur les délais de carence : votre chien sera-t-il assuré « tous risques » immédiatement après votre souscription ou il y a-t-il  des délais de carence qui permettront notamment à l’assureur de s’assurer que votre animal n’était pas déjà accidenté avant votre souscription ou n’était pas déjà malade.

Lisez les dispositions générales et votre contrat d’une manière générale

Également, il est judicieux de vérifier les conditions générales et dispositions particulières des contrats proposés. Certaines pathologies, inhérentes à des races de chien en particulier ne sont pas prises en charge : ces races ont un risque très élevé de déclarer les pathologies en question.

Regardez si l’assureur vous propose un forfait « prévention »

Les forfaits préventions vous permettent de rembourser chaque année tout ou partie des soins que vous effectuerez pour des frais hors accident ou maladie comme les vaccins, les vermifuges ou encore la stérilisation ou la castration de votre chien.

Renseignez-vous sur les délais de remboursements

Lorsque l’on attend un remboursement, le délai peut être important. Renseignez-vous avant de signer votre assurance chien sur les délais de remboursements moyens. Certaines assurances proposent des options pour être remboursée en 48h après traitement de votre dossier.

Y-a-t‘il un service « d’urgence » ?

Certaines mutuelles chien vous proposeront un servie d’urgence vétérinaire : ce service est là pour vous aider en cas d’urgence pour votre chien au milieu de la nuit ou du weekend par exemple : devez-vous vous rendre au vétérinaire ? Quelle est la clinique de garde la plus proche de chez vous ? Vous pourrez contacter ces services même lorsque vous serez loin de chez vous. Cela permet d’être rassuré et bien orienté dans ces moments où l’on peut perdre son sang-froid, ne plus savoir que faire.

Y-a-t’il des options ?

En fonction des assureurs, vous pourrez vous voir proposé des options à votre contrat : par exemple l’assurance responsabilité civile pour chien de catégorie 1 ou chien de catégorie 2. Cette assurance est obligatoire lorsque l’on possède un chien de catégorie. Vous pouvez également souscrire à cette option si vous être tout simplement prévoyant. Cette assurance vous permet de rembourser des dommages corporels, matériels ou immatériels dont votre chien serait à l’origine.
Il existe également par exemple encore des garanties décès qui vous permettent de recevoir une indemnité financière en cas de décès de votre animal. Vous pourrez ainsi utiliser cette somme pour les frais liés à la perte de votre animal ou pour trouver un nouveau compagnon pour votre foyer.

Êtes-vous assuré « à vie » ?

Enfin, vérifiez toujours si votre animal est bien assuré « à vie » ou s’il peut être résilié par l’assureur à n’importe quel moment.

En vous renseignant convenablement sur tous ces points, vous devriez faire le bon choix pour l’assurance de votre chien. Également, en échangeant sur les pathologies qui pourraient affecter votre animal selon sa race avec un conseiller, vous pourrez vous rassurer sur le professionnalisme et l’expertise de certains assureurs.

Commentaires (1)
  • JPRiou
    JPRiouposté le 30.01.2018 à 14:04

    Quand il ne restera plus comme problème que l'assurance du chien, on sera sauvés... !

Quotidien
Fiche Pratique0

Prêt viager hypothécaire : la solution de secours

Même s’il est généralement coûteux, le prêt viager hypothécaire peut constituer une source de financement pour les propriétaires souhaitant obtenir des liquidités

Lire la suite