Aspa et activité réduite désormais cumulables

Seniors Actu 0

Un décret publié ce mercredi va offrir un abattement sur les revenus d’activité pour le calcul de l’Aspa. Une manière d’inciter les bénéficiaires à conserver une activité

Reuters

L’Aspa va évoluer à compter du 1er  janvier. Cette aide autrefois appelée minimum vieillesse est une allocation de 800 euros (1.242 euros pour un couple) versée aux personnes de plus de 65 ans sous conditions de revenus : moins de 9.600 euros par an pour un célibataire et moins de 14.904 euros pour un couple.

Elle cumulable avec une activité professionnelle. Mais le mécanisme a un inconvénient : les revenus perçus viennent amputer d’autant l’allocation. Conséquence, une personne ayant une petite activité ne peut quoi qu’il arrive percevoir plus de 800 euros par mois (revenus et allocations cumulés).

Le système va néanmoins changer. A partir de janvier, les revenus d’activité vont être mieux pris en compte selon un décret paru ce 24 décembre au Journal officiel. Afin d’inciter les bénéficiaires à conserver une petite activité, les revenus professionnels bénéficieront d’un abattement forfaitaire correspondant à 0,9 fois le Smic mensuel (1,5 fois pour un couple).

Concrètement, une personne éligible et ayant une activité réduite pourra donc à l’avenir toucher un peu plus que les 800 euros actuels de l’Aspa.

Commentaires