Après le chèque énergie, le chèque carburant ?

Budget Actu 0

Le gouvernement promet une "nouvelle action de court terme" pour soulager le portefeuille des Français touchés par l'explosion des prix du pétrole. La piste d'un "chèque carburant" attribué sur critères de revenus semble se dessiner.

Reuters

Au plus haut depuis trois ans, les prix de la pompe mettent l’exécutif le dos au mur : alors que la défense du pouvoir d’achat des Français s’est imposée comme la thématique de cette période préélectorale, la flambée des tarifs de l’essence le contraint de mettre à nouveau la main au portefeuille.

Un mois après avoir annoncé un coup de pouce supplémentaire de 100€ aux bénéficiaires du chèque énergie, et 15 jours après s’être engagé à plafonner ceux des tarifs régulés de l’électricité et du gaz, Emmanuel Macron a promis hier la mise en place d’ « une action de court terme […] d’accompagnement des ménages » pour « ne laisser personne dans le désarroi ».

Exit la baisse générale de la fiscalité

Cette aide, qui devrait cibler les foyers les plus modestes, mais aussi les seniors, pourrait prendre la forme d’une "chèque carburant" attribué sur des critères de revenus, rapportent ce matin Le Figaro et Le Parisien de sources ministérielles. La piste d’une baisse générale de la fiscalité des prix à la pompe étant écartée par Bercy, tout comme le retour à une "taxe flottante", qui avait été instaurée entre 2000 et 2002, et l’option de la défiscalisation des frais de déplacement, un dispositif jugé « trop long et complexe à mettre en place ».

Des coups de pouce déjà en place dans les Hauts-de-France

Les "chèques carburants" existent déjà dans les Hauts-de-France depuis 2016, rappelle Le Parisien. Ces coups de pouce de 20 € par mois, versés tous les trimestres, sont réservés aux salariés gagnant moins de deux fois le smic et travaillant à plus de 20 kilomètres de leur domicile dans une zone peu desservie par les transports en commun.

Interrogés par nos confrères, les services du Premier ministre n’ont pas confirmé qu’ils pourraient s’inspirer de ce modèle. Les services techniques du gouvernement planchent encore sur le dossier : les nouvelles mesures devraient être dévoilées dans le courant de la semaine prochaine.

Commentaires (3)
Quotidien
Actu0

Indemnité inflation : cette fois c'est bon

Sans surprise, l’indemnité inflation ou "classe moyenne" annoncée par l’exécutif au mois d’octobre a été adoptée hier en deuxième lecture à l’Assemblée nationale. Le Sénat l'avait rejetée plus tôt dans la journée.

Lire la suite