Allègements sur le Smic : quelles conséquences réelles ?

Budget Actu 0

Le Premier ministre a promis 500 euros d’allègements de cotisation par an. Ce qui reviendra à augmenter le Smic net de 3,7%. Explications...

Reuters

Les salariés au Smic gagneront l’an prochain 500 euros de plus par an. C’est ce qu’a annoncé le Premier ministre Manuel Valls hier. Concrètement, cela passera par une baisse des cotisations salariales.

De quelle manière cela se fera-t-il exactement ? Via les cotisations de sécurité sociale, les cotisations de retraite, la CSG ? Il n’en a pas dit plus. Mais ces premiers éléments permettent déjà de se faire une idée de ce qui attend les petits salaires.

41,50 euros de plus par mois

Aujourd’hui un Smic équivaut à 1.445,38 euros bruts pour 35 heures. Sur ce montant, les cotisations salariales avoisinent les 315 euros. Il reste donc environ 1.130 euros nets au salarié.

En allégeant les cotisations de 500 euros par mois (soit 41,50 euros par mois), le gouvernement devrait donc permettre au Smic net de passer à un peu plus de 1.170 euros par mois.

Autrement dit, ce geste permettra d’augmenter le Smic net d’environ 3,7% avec in fine pour un temps plein, un salaire horaire net de 7,72 euros au lieu de 7,45 euros.

Les salaires supérieurs également concernés

La mesure ne s’arrête pas là. Le Premier ministre a en effet ajouté que la mesure serait étendue de manière dégressive aux salaires supérieurs, jusqu’à 1,3 fois le Smic. Concrètement, cela signifie que les salariés gagnant jusqu’à 1.879 euros bénéficieront aussi d’un coup de pouce.

Là encore les détails manquent pour apprécier pleinement la portée de la mesure. Mais en supposant un système linéaire ou presque, un salarié gagnant 1.660 euros bruts (1,15 fois le Smic) aurait un allègement proche de 250 euros (21 euros par mois). Cela reviendrait alors à lui accorder une augmentation de son salaire net de 1,6%.

Le gouvernement devra en tout cas veiller à bien calibrer son dispositif afin d'éviter des effets de seuils.

Commentaires
Quotidien
Fiche Pratique0

Que peut-on payer en espèces ?

Depuis septembre 2015, le plafond de paiement en espèces a été ramené à 1.000 euros pour lutter contre le financement du terrorisme. Toutefois, les paiements en espèces n'obéissent pas qu'à une seule règle. Explications...

Lire la suite