Aides de la CAF : les plafonds de ressources relevés de 0,4%

Budget Actu 0

Les barèmes d’attribution des prestations familiales augmenteront à partir du 1er janvier 2016 de manière à refléter l’évolution des prix

Reuters

Allocations familiales, complément familial, aides à la garde d’enfant… Toutes ces prestations dépendent des revenus des bénéficiaires. Or comme chaque année, les barèmes vont évoluer. La Caisse nationale des allocations familiales vient d’annoncer un relèvement de 0,4% des plafonds de ressources pour l’année 2016.

Cet ajustement est destiné à refléter l’évolution des prix à la consommation. D’aucun noteront que l’inflation a pourtant été nulle en 2015. Mais il convient de rappeler qu’en matière de prestations familiales, ce sont les revenus de l’année N-2 qui importent. Ce chiffre de 0,4% correspond donc à l’inflation moyenne (hors tabac) de 2014, année qui servira de référence pour l’attribution des aides en 2016.

Allocations familiales

Depuis juillet dernier, les allocations familiales sont modulées en fonction des revenus. Actuellement, avec deux enfants, l’aide est par exemple divisée par deux au-dessus de 67.140 euros de revenus (année 2013) et par quatre au-delà de 89.490 euros. En 2016, ces seuils passeront à 67.408 euros et 89.847 euros. Ils concerneront les revenus de 2014 et non plus ceux de 2013.

Garde d’enfant à domicile

Les plafonds évoluent également en matière de garde à domicile. Actuellement, avec 1 enfant à charge, l’aide maximale est obtenue avec moins de 20.407 euros de revenus et le montant minimal au-delà de 45.393 euros de ressources. L’an prochain, les pivots seront de 20.509 euros et de 45.575 euros.

Notons au passage que la prise en charge des cotisations sociales pourra aller jusqu’à 447 euros au lieu de 445 euros aujourd’hui.

Le montant des aides ne change pas

Il s’agit là que d’exemples ciblés. Le détail des nouveaux barèmes est consultable dans le communiqué de presse de la Cnaf.

Rappelons également que ces modifications ne concernent que les ressources. Le montant des aides ne change pas puisque dans ce domaine la revalorisation intervient chaque 1er avril.

Commentaires
Quotidien
Actu0

Drones de loisir : n’oubliez pas l’assurance !

L’aéromodélisme est généralement couvert par l’assurance de responsabilité civile. Mais mieux vaut vérifier au préalable qu’il ne fait pas l’objet d’une exclusion.

Lire la suite