"Les grands crus : des placements prometteurs pour 2015"

Vins et Spiritueux Avis d'Expert 0

Franck Nogues, fondateur de Patriwine

Patriwine

L'heure est à la morosité sur les placements préférés des Français. Christian Noyer, le gouverneur de la Banque de France, vient de demander aux assureurs de réduire la rémunération des fonds en euros, déjà faible, prévue en moyenne à 2,60% nets avant prélèvements sociaux et fiscaux. Les autorités craignent une remontée des taux qui serait préjudiciable aux obligations, composante essentielle de ces supports.

L'immobilier devra obligatoirement corriger même si l'investisseur français s'accroche irrémédiablement à la pierre. En effet, il a progressé de 158 % entre 1998 et 2011 alors que dans le même temps, les salaires n'ont progressé que de 31 % ! Les Français ne peuvent donc plus réaliser d'acquisition à la hauteur de leurs besoins avec leur seul salaire. De plus, la remontée des taux américains en 2015 aura un effet sur les taux en France. Pour mémoire, une remontée de taux de 1% ampute la capacité d'endettement de 4,5% sur un prêt à 10 ans, et de 8% sur un financement d'une durée de 20 ans. Il est donc temps d'alléger ses positions immobilières. Enfin, les marchés boursiers seront encore très compliqués en 2015 compte tenu de l'ensemble des défis économiques, financiers, sanitaires et géopolitiques à relever.

Dans ce contexte, il convient de prendre un peu de recul et d’analyser les secteurs porteurs sur 2015. Les politiques monétaires opposées des banques centrales des pays occidentaux vont continuer à favoriser la progression du dollar. Pour mémoire, la parité était de 1,3750 au 1er janvier et vient de tomber en dessous de 1,25.  Les prévisions de grandes banques font état d'une parité à 1 pour 1,15 en 2015 et de 1 pour 1 en 2017. Pour mémoire, la parité la plus faible constatée depuis la mise en place de l'euro était de 0,89. Le dollar s'appréciait à un niveau supérieur à celui de l'euro. En conséquence, l'agence Euler Hermes prévoit des exportations en hausse de 30 milliards l'année prochaine.

Les vins et spiritueux, qui occupent actuellement la seconde place des exportations derrière l'aéronautique, profiteront obligatoirement de cette manne. Par ailleurs, après 3 millésimes décevants dans le bordelais en 2011, 2012 et 2013, l’année 2014 s'annonce particulièrement bonne. Cela est de très bon augure pour l'évolution de la demande. L'offre étant stable, tous les éléments sont réunis pour que les grands crus soient les stars des placements sur l'année 2015 !

Franck Nogues

Le CV de Franck Nogues

Fondateur, Patriwine

Franck Noguès débute sa carrière en 1987 en tant que salarié dans le secteur de la gestion du patrimoine. Il crée en août 2011 sa société de gestion de patrimoine Conseils et Patrimoine. En parallèle de cette activité, cet originaire de Bordeaux lance en août 2010 Patriwine, le premier site d’investissements dans les Grands Crus Bordelais.

Commentaires
Passion
Actu0

Un beau rendez-vous pour les collectionneurs de BD

Une vente organisée à Bruxelles en décembre proposera 90 planches et 283 albums rares. Franquin, Tardi, Gotlib, Hergé, Peyo, Graton ou encore Uderzo seront à l’honneur.

Lire la suite