« Comment investir dans le vin en réduisant les risques lors de la revente ? »

Vins et Spiritueux Avis d'Expert 0

Tribune de Thomas Hébrard, Président de U’Wine.

U'Wine

L’achat de vins en Primeurs est sans aucun doute la meilleure façon de commencer votre investissement dans le vin puisqu’il s’agit généralement du prix le plus bas dans son cycle de vie. Les Grands Crus, bien sélectionnés, prennent de la valeur et se bonifient avec le temps. Cependant, l’un des principaux risques auxquels la plupart des investisseurs sont confrontés survient lorsqu’ils souhaitent revendre leurs bouteilles. Comment les investisseurs peuvent-ils réduire ce risque ?

Le concept des Primeurs a été inventé par les Bordelais au 19ème siècle à la suite d'une crise économique. Les Primeurs désignent les vins qui viennent d'entrer dans les barriques du Château pour leur “élevage” avant d'être mis en bouteille (la durée de vieillissement variant de 18 à 24 mois). Chaque année, environ 400 Châteaux et 5.000 négociants, ainsi que des importateurs, des critiques et des journalistes viennent du monde entier pour déguster le nouveau millésime. Le prix est ensuite fixé et communiqué par les propriétaires des Châteaux. Aujourd’hui encore seuls les négociants ou les professionnels du secteur y ont accès.

Liquidité

Contrairement aux actions dont le marché est relativement ouvert, le monde du vin reste plutôt fermé. Il n'est pas toujours aisé de revendre les bouteilles que l’on possède pour obtenir le rendement le plus intéressant. La facilité de revente des bouteilles est donc une considération importante qu'un investisseur doit avoir au tout début de l'investissement, afin de minimiser le risque auquel il peut être confronté par la suite. Au moment de choisir un partenaire spécialisé dans l’investissement dans le vin, il faut s’assurer qu’il soit en mesure de revendre les bouteilles et le questionner sur les différents réseaux de revente. Le "comment" aura un fort impact sur la performance du portefeuille d’investissement.

De nombreux intermédiaires

En tant qu'amateur de vin, le processus de revente de vin peut sembler effrayant car il nécessite beaucoup de temps et d'énergie afin de trouver les meilleurs acheteurs à qui revendre. Parmi les acheteurs possibles, citons les professionnels du vin (négociants, importateurs, distributeurs, détaillants en vin), et les clients finaux (groupes hôteliers et de restauration ; club de vin, amateurs de vin). Il faut cependant faire attention au prix proposé car de nombreux intermédiaires (B2B, salles de vente aux enchères) interviennent avant que les vins atteignent le client final et ils obtiendront tous une partie de votre plus-value.

Par conséquent, un investisseur avisé devrait rechercher un bon expert qui puisse l’accompagner tout au long du processus, de l'achat à la revente. Un bon expert doit disposer d'un solide réseau de distribution, de préférence dans le secteur de la vente au détail (modèle B2C), afin que les vins puissent être vendus directement aux clients finaux, ce qui garantit une meilleure plus-value. Ce sera également un grand avantage si le processus est simplifié et peut être réalisé en quelques clics (GO digital !) pour éviter tout problème. La grande nouvelle pour les investisseurs en vin ? Chez U’Wine, nous pouvons connecter l’ensemble de sa cave et de ses bouteilles grâce à notre nouvelle technologie.

Finalement, le vin, en tant que tel, est un produit qui nécessite beaucoup d'attention et de soin. Lorsque nous recherchons un bon rendement (tout en combinant le plaisir de boire bien sûr), nous ne parlons pas uniquement de la valeur financière des vins, mais également de la valeur ajoutée et des services qu'un expert en vin peut apporter. Le modèle parfait du monde du vin de demain devrait être un écosystème : valorisant, durable et émotionnel.

Thomas Hébrard

Le parcours de Thomas Hébrard

Président, U'Wine

Né dans les vignes et héritier d’une longue tradition viticole depuis 1832, Thomas Hébrard suit une formation d’ingénieur à l’ESTACA puis un master en management à HEC. Après 4 ans de discussions avec l’AMF pour enregistrer son offre d’investissement dans le vin, il créé en 2014 U’Wine, société de négoce de vins de nouvelle génération.

U’Wine accompagne les amateurs de vin du monde entier dans la constitution et la réussite de leur cave et leur offre un accès aux 1% des plus beaux terroirs. Thomas a également créé l’offre de Private Equity U’Wine Grands Crus, visée par l’AMF en 2019 pour de purs investisseurs. Cette offre est éligible au dispositif du remploi apport-cession, particulièrement pertinente pour les chefs d’entreprise.

Commentaires
Passion
Analyse0

Le marché mondial de l'art en chiffres

Bousculé par la crise, puis dopé par la circulation de capitaux, la digitalisation et les NFT, le marché mondial de l'art s'est remis pronto de la crise sanitaire.

Lire la suite