Marché de l’art : quels ont été les œuvres et les artistes les plus chers en 2021 ?

Art Analyse 0

En une année à peine, le business mondial de l'art a tourné la page Covid avec panache et embrassé la révolution des NFT. La plateforme Artprice.com et Art Market Monitor of Artron viennent de publier leur classement annuel des transactions.

Sotheby's

Convalescent en 2020 en raison de la pandémie de Covid, le business de l'art mondial s’est parfaitement rétabli en 2021.

Eclatante et « survitaminée », cette année fut même l’un des meilleurs crus de l’histoire du marché mondial de l’art, constate le dernier rapport annuel d’Art Market Monitor of Artron (AMMA) et Artprice.com qui rapporte 17 milliards de dollars d’œuvres vendues à travers le monde, en croissance de 60% par rapport à 2020, un nombre de transactions record (664.000 lots, presque d’un tiers de plus que l’an dernier), et même un taux d’invendus en baisse notoire (à 31% contre une moyenne oscillant entre 34 et 39% au cours des années précédentes).

L'appétit des collectionneurs en 2021 a offert à beaucoup d’artistes majeurs des records de prix (Botticelli, Pollock, Caillebotte, Kahlo, Banksy…) et la cote des stars internationales n’a cessé de grandir pour offrir à certains vendeurs de spectaculaires plus-values, en particulier sur les places d’enchères newyorkaises et hongkongaises.

La bascule NFT

Mais 2021 aura surtout été un tournant historique du marché de l’art avec l’arrivée des œuvres NFT parmi les transactions stars. Coup d’envoi de cette « révolution systémique », pour reprendre le qualificatif d’Artprice, la vente de l’œuvre de Beeple, Everydays : the first 5000 Days pour près de 69,35 millions de dollars, a propulsé son auteur, jusqu’alors inconnu des salles de ventes, dans le top 20 des artistes les mieux payés du monde, juste devant Magritte !

Une super transaction qui a donné des ailes à plusieurs de ses acolytes (Larva Labs, créateur des CryptoPunks, Yuga Labs avec ses Bored Ape…), et qui, surtout, a porté le marché traditionnel à innover (vente "fragmentée" et en nombre illimité d’une œuvre collective par Sotheby’s avec Pak, NFT de tableaux de maître…).

« Les NFT ont réussi en quelques mois une véritable révolution sur le marché de l’art […] séduisant d’abord de jeunes collectionneurs adeptes de nouvelles technologies et des cryptomonnaies, puis les collectionneurs traditionnels », note Artprice.

La plateforme recense un peu moins de 300 lots NFT vendus aux enchères réglementées en 2021 pour un montant global de 232 millions d’euros, soit « une part dérisoire face aux 40 milliards de dollars de crypto-art échangés en 2021 sur la blockchain Ethereum », qui représente déjà plus que le segment de la photographie aux enchères…

Le top 10 des œuvres aux enchères en 2021*

  1. Pablo Picasso, Femme assise près d’une fenêtre (Marie-Thérèse), 1932 : 103.410.000$ (Christie’s)
  2. Jean-Michel Basquiat, In This Case, 1983 : 93.105.000$ (Christie’s)
  3. Sandro Botticelli, Portrait of a young man holding a roundel : 92.184.000$ (Sotheby’s)
  4. Mark Rothko, No. 7, 1951 : 82.468.500$ (Sotheby’s)
  5. Alberto Giacometti, Le Nez, 1949 : 78.396.000$ (Sotheby’s) (en illustration de cet article)
  6. Vincent Van Gogh, Cabanes de bois parmi les oliviers et cyprès, 1889 : 71.350.000$ (Christie’s)
  7. Claude Monet, Le Bassin aux nymphéas, 1917-1919 : 70.353.000€ (Sotheby’s)
  8. Beeple, Everydays : the first 5000 Days, 2021 : 69.346.250$ (Christie’s)
  9. Xu Yang, Figure : 64.735.938$ (Poly. Int.)
  10. Jackson Pollock, Number 17, 1951, 1951 : 61.161.000$ (Sotheby’s)

Le top 10 des artistes en 2021*

  1. Pablo Picasso (1881-1973) : 671.513.270$ (3.452 lots vendus)
  2. Jean-Michel Basquiat (1960-1988) : 439.339.428$ (104 lots vendus)
  3. Andy Warhol (1928-1987) : 348.346.957$ (1.586 lots vendus)
  4. Claude Monet (1840-1926) : 305.681.901$ (26 lots vendus)
  5. Gerhard Richter (1932) : 246.594.842$ (298 lots vendus)
  6. Zhang Daqian (1899-1983) : 240.252.191$ (467 lots vendus)
  7. Vincent Van Gogh (1853-1890) : 235.361.570$ (24 lots vendus)
  8. Banksy (1974) : 205.850.311$ (1.186 lots vendus)
  9. Cy Twombly (1928-2011) : 182.820.148$ (87 lots vendus)
  10. Yayoi Kusama (1929) : 178.196.157$ (778 lots vendus)

*Par produit de vente annuel.

Les cinq plus-values record du marché de l’art en 2021

  1. Jean-Michel Basquiat, Untitled (One Eyed Man), 1982. Acquis 23.100$ en 1987, vendu 30.173.038$ en mai 21
  2. Liu Ye, Yellow and blue for M, 1995. Acquis 4.462$ en 1995, vendu 1.131.190$ en avril 21
  3. Zhang Daqian, Temple at the mountain Peak, 1967. Acquis 259.000$ en 1967, vendu 26.928.944$ en mai 21
  4. Kenneth Noland, Untitled, 1956. Acquis 1.320$ en 1986, vendu 126.000$ en mars 21
  5. Zao Wou-ki, Zitterlein, 1956. Acquis 54.950$ en 2002, vendu 4.725.761$ en juin 21

*Source des classements de l’article : artprice.com/AMMA, Le marché de l’Art en 2021.

2021, un bon cru pour l’Hexagone

La Chine et les Etats-Unis, qui pèsent à eux deux plus des deux tiers du business en valeur, ont enregistré respectivement 5,9 et 5,7 milliards de dollars de transactions en 2021. Loin derrière, la France, placée en 4e position après le Royaume-Uni, a pour sa part dépassé pour la première fois le milliard de dollars d’œuvres échangées, notamment portée par de très belles ventes des maisons Christie’s et Sotheby’s, comme deux tableaux de Magritte (La Vengeance, 17,2 millions de dollars, et L’Art de la conversation, 14,4 millions de dollars), un Van Gogh (Scène de rue à Montmartre, 15,4 millions de dollars), ou encore une vente de François-Xavier Lalanne, qui a rapporté à elle seule 89 millions de dollars.

Plus de 8 ventes sur 10 ne dépassent pas les 10.000$

Vitrines du marché, les œuvres de plusieurs dizaines de millions de dollars ne représentent qu’une infime part de l’ensemble des transactions. D’après le rapport AMMA-Artprice, près de la moitié des œuvres ont été cédées l’année dernière sous les 1.000$, et 82% à un prix inférieur ou égal à 10.000$.

Les transactions réalisées entre 100.000$ et 1 million de dollars ont représenté 2% des lots, et celles au-delà du million de dollars 0,2% des œuvres. Quant au segment des "méga-transactions", 167 œuvres ont été vendues pour plus de 10 millions de dollars chacune, soit deux fois plus qu'en 2020.

Et, bien sûr, si la proportion d’œuvres millionnaires est très faible, leur valeur représente un poids considérable : en cumulant plus de 8 milliards de dollars de transactions sur l’année, elles ont représenté plus de la moitié du chiffre d’affaires mondial en 2021 !

Commentaires