Voitures anciennes : Ferrari confirme son statut de star des enchères

Automobile Actu 0

Une 250 GTO vient d’être vendue pour 48,4 millions de dollars… détrônant une autre GTO cédée en 2014 pour 38 millions de dollars

Bonhams

Chaque époque a ses icones. Et actuellement, en matière de voitures anciennes, il ne fait pas de doute que Ferrari occupe une place à part dans le cœur des collectionneurs.

Le week-end dernier, une 250 GTO (chassis 3413 GT) a été vendue en Californie par RM Sotheby’s pour la bagatelle de 48,4 millions de dollars, soit 41,4 millions d’euros. Ferrari inscrit ainsi un nouveau record du monde aux enchères, détrônant une autre 250 GTO vendue en 2014 par Bonhams pour 38 millions de dollars.

Les 250 GTO (et plus largement les Ferrari d’exception) sont donc bel et bien les véhicules anciens les plus recherchés aujourd’hui, surtout si l’on tient également compte des ventes privées. La presse britannique a en effet évoqué une transaction privée de 70 millions de dollars en juin pour une 250 GTO.

Il faut dire qu’à l’heure où le marché des voitures anciennes reprend son souffle, les 250 GTO présentent toutes les caractéristiques qui intéressent aujourd’hui les collectionneurs fortunés. Longtemps focalisés sur certains modèles d’avant guerre, ces derniers regardent plutôt aujourd’hui vers les véhicules des années 1950-1960. Ils cherchent en outre des voitures montés à la main en petites séries et bénéficiant d’un palmarès sportif ou d’un historique prestigieux. Une aubaine pour les 250 GTO, produites en seulement 36 exemplaires entre 1962 et 1964 et qui se sont brillamment illustrées en compétition.

Ce prestige rejaillit en outre sur de nombreux autres modèles de la marque. En 2016, la société Knight Frank a produit une étude dans laquelle elle recensait 61 véhicules vendus pour plus de 5 millions de livres (5,6 millions d’euros). Or, sur ces 61 voitures, 41 arboraient le célèbre Cavallino rampante.

Commentaires