Un fossile de dinosaure géant à découvrir ou à acheter à Paris

Collections Actu 0

Estimé entre 1,2 et 1,5 million d’euros, Big John est la pièce maîtresse de la vente aux enchères Naturalia organisée à Drouot le 21 octobre.

courtesy Giquello

Connaissez-vous Big John ? Probablement pas mais si vous souhaitez l’apercevoir, direction le quartier du Marais à Paris dans la boutique éphémère du 13 rue des Archives, à partir du 16 septembre et jusqu’au au 15 octobre prochain. Big John, c’est le petit nom d’un squelette de l’une des espèces les plus redoutables de l’ère des dinosaures, un Tricératops géant vieux de plus de 66 millions d’année. Il sera ensuite vendu aux enchères le 21 octobre à Drouot. Il sera également possible d’admirer Big John à l’hôtel des ventes (exposition publique du 18 au 21 octobre).

Un spécimen remarquable

Big John se démarque de ses congénères par la grandeur exceptionnelle de son crâne : 2,62 mètres de long et 2 mètres de large. Les deux plus grandes cornes de l’animal (il lui en manque une sur ce fossile) mesurent plus d’1 mètre de long et on estime que chacune pouvait supporter une pression de 16 tonnes. Son fossile est complet à plus de 60% avec un crâne reconstitué à 75%. Ces dimensions et ce niveau de conservation en font un spécimen remarquable, estimé entre 1,2 et 1,5 million d’euros.

Il constituera la pièce maîtresse de la vente aux enchères Naturalia organisée par Maître Alexandre Giquello à Drouot. Cette vente réunit chaque année les curiosités naturelles les plus impressionnantes et esthétiques. Par le passé, des fossiles de dinosaures se sont déjà arrachés pour plusieurs millions d’euros, comme un "allosaurus" vendu 3 millions en 2020.

Les « bullish » apprécieront

Les amateurs de placements boursiers noteront au passage que la position choisie pour présenter le fossile (prêt à charger avec la tête inclinée) est inspirée de la célèbre sculpture de taureau en bronze (Wall Street Bull d’Arturo Di Modica) installée devant la bourse de New-York et devenue symbole de force et de fortune grâce à la hausse des marchés.

Commentaires (1)
Passion
Analyse0

Le marché mondial de l'art en chiffres

Bousculé par la crise, puis dopé par la circulation de capitaux, la digitalisation et les NFT, le marché mondial de l'art s'est remis pronto de la crise sanitaire.

Lire la suite