Marché de l’art : inflation de méga-transactions en 2022

Art Actu 0

Année exceptionnelle pour les grandes maisons d'enchères, 2022 aura enregistré plus de 50 transactions d'art supérieures à 30 millions de dollars. Du jamais vu.

Christie's

Après son rebond déjà flamboyant en 2021, les "super transactions" du marché de l’art mondial auront littéralement explosé les compteurs en 2022 !

Faisant fi d’un contexte économique pour le moins morose, les "high net worth collectors", les collectionneurs d’art milliardaires, ont fait monter les enchères au-delà des 30 millions de dollars pour 52 œuvres en 2022 ! Un véritable record, qui qui bat à plat de couture le précédent datant de 2015, avec 36 œuvres vendues au-dessus de ce montant en 2015, selon des données relevées par l’AFP.

Deux grands événements auront porté l’essentiel de ces méga transactions : la vente chez Christie’s de la collection du cofondateur de Microsoft, feu Paul Allen, les 9 et 10 novembre 2022, a récolté 1,62 milliard de dollars – devenant la plus élevée jamais réalisée pour une collection particulière – et celle du couple Macklowe chez Sotheby’s, qui avait atteint 922 millions de dollars au total quelques mois plus tôt.

Andy Warhol au podium de l'histoire des enchères

La vente la plus élevée de l’année a toutefois été réalisée en dehors de ces deux grandes enchères. Devenue la 2e œuvre aux enchères la plus onéreuse de l’histoire après le Salvator Mundi de L. de Vinci (450,3M$) – un portrait de Marilyn Monroe par Andy Warhol, Shot Sage Blue Marilyn, a été acquis pour 195,04 millions de dollars lors d’une vente de la fondation de Thomas et Doris Amman chez Christie’s.

Shot Sage Blue Marilyn est aussi devenue la pièce d’art du 20e siècle la plus onéreuse, place jusqu’ici prisée par Les Femmes d’Alger de Picasso, tableau mythique de l'artiste espagnol cédé à 179,4 millions de dollars en 2015.

La collection Paul Allen a vu partir plusieurs lots de grands maîtres au-dessus des 100 millions de dollars, dont la 2e et la 3e transaction les plus élevées de l’année – et également entrées au top dix de l’histoire des enchères d’art : Les Poseuses, Ensemble (petit format), de Georges Seurat (1888), parti à 149,4 millions de dollars, a ainsi fait son entrée à la 6e place, et La Montagne Sainte-Victoire de Paul Cézanne, à 137,79 millions de dollars, à la 10e.

Pluie de records chez les "stars" de l'art

Parmi les autres super transactions de 2022, plusieurs artistes ont atteint aussi leurs propres records. Outre Warhol, Seurat et Cézanne, Van Gogh (Verger avec cyprès, 117,18M$), Paul Gauguin (Maternité II, 105,73M$) et Gustav Klimt (Birch Forest, 105,73M$), ont dépassé la barre des 100 millions de dollars pour une œuvre.

Lucian Freud (Large Interior, W11 (After Watteau), 86,265M$), René Magritte (L’Empire des lumières, 79,8M$), Jasper Johns (Small False Start, 55,35M$), Paul Signac (Concarneau, calme de matin, 39,32M$), mais aussi Piet Mondrian (Composition n°2, 1930, 51M$) ou encore Edgar Degas (La Petite Danseuse de Quatorze Ans, 41,6M$). Tous ces artistes ont enregistré cette année leurs records d’enchères…

Visuel : Shot Sage Blue Marilyn, Andy Warhol, 1964 @ Christie's

Commentaires