Le marché des véhicules de collection reprend son souffle

Automobile Actu 0

Depuis le début de l’année, les prix n’ont augmenté que de 2,7% après, il est vrai, une année 2013 particulièrement spectaculaire

Artcurial

Le soufflé est quelque peu retombé sur le marché de l’automobile de collection. De janvier à avril, les prix n’ont en moyenne augmenté que de 2,7% selon l’indice Hagi. La vente menée par Artcurial en février avait d’ailleurs déjà montré quelques signes d’hésitation.

Pour mémoire, parmi les 10 véhicules majeurs mis en avant, 5 étaient restés à quai et 4 n’avaient pas atteint la limite basse des estimations. Certes, il n’y a pour l’heure rien d’alarmant. S’ils poursuivent sur ce rythme, les prix afficheront tout de même une hausse de 8,3% sur l’année.

+20% par an depuis 2008

Mais force est de reconnaître que les performances restent loin de ce qu’elles étaient récemment. En moyenne, le marché des voitures anciennes a vu ses prix progresser de 20% par an de fin 2008 à fin 2013 et sur la seule année dernière la valeur de ces véhicules a bondi de 47%.

Face à l’engouement suscité ces dernières années, les amateurs semblent donc avoir surtout besoin de reprendre leur souffle. Il est d’ailleurs intéressant de noter que les marques les plus exposées à la flambée des prix l’an passé sont celles qui sont le plus sous pression cette année.

Les Ferrari... dans le rouge

L’indice dédié aux Ferrari recule par exemple de 0,56%... après avoir bondi de 62% en 2013. A l’inverse, les Mercedes anciennes ont connu une année 2013 plus modeste (+27%) mais continuent sur leur lancée en 2014 (+5,5%).

Hormis pour les Ferrari, les performances restent tout de même très convenables (par exemple +6,3% pour les vieilles Porsche). Rappelons à titre de comparaison que le CAC a gagné 3,7% depuis le début de l’année 2014.

Commentaires
Passion
Actu0

Un test pour les Porsche de collection

La vente Automobiles en scène du 17 juin présentera 16 modèles de la marque et permettra de vérifier l’intérêt des collectionneurs alors que les prix ont reculé de 10% depuis la fin 2016

Lire la suite