Enchères : le Titanic fait toujours recette !

Collections Actu 0

Le violon du chef d’orchestre du bateau vient d’être vendu pour plus d’un million d’euros. Mais derrière cet exemple se cache tout un marché qui attire de nombreux passionnés...

Henry Aldridge & Son

Le Titanic a sombré il y a plus de 100 ans. Pourtant, il fascine toujours autant. Ce week-end un point d’orgue a notamment été atteint avec la vente du violon du chef d’orchestre du bateau, Wallace Hartley. Estimé entre 200.000 et 300.000 livres, l’objet est finalement parti pour la bagatelle de... 900.000 livres soit 1,06 million d’euros.

Derrière ce cas emblématique et exceptionnel se cache en tout cas un véritable marché des objets badgés « Titanic ». La maison Henry Aldridge & Son, qui a mis en vente le violon de Wallace Hartley, s’est même spécialisée sur ce segment au travers de ventes régulières.

Ce week-end, elle a proposé aux passionnés plus de 250 lots, estimés entre 50 livres et 200.000 livres. En avril dernier, une autre vente a quant à elle réunit 265 lots, avec à la clé des prix parfois spectaculaires.

13.000 euros pour une carte postale

Une lettre du même Wallace Hartley écrite à bord a par exemple été adjugée pour 93.000 livres (110.000 euros). Parmi les enchères passées les plus spectaculaires, la maison de vente met aussi en exergue un gilet de sauvetage emporté pour 58.000 livres (68.600 euros) ou encore une carte postale rédigée sur le bateau vendue pour 11.000 livres (13.000 euros).

Alors que le violon de Wallace Hartley constitue à l’évidence une nouvelle référence, l’ancien record mondial pour un objet lié au bateau était détenu jusqu’ici par un plan de 32 pieds (9,75 mètres) utilisé lors de l’enquête sur le naufrage. Estimé entre 100.000 et 150.000 livres, il a été acheté il y a plus de deux ans pour 220.000 livres (250.000 euros).

Si le centenaire du naufrage a remis l’an passé un coup de projecteur sur le Titanic, les résultats des dernières ventes montre en tout cas que l’intérêt des collectionneurs n’est absolument pas retombé.

Commentaires