Bibendum fait recette auprès des collectionneurs

Collections Actu 0

Une vente d’objets badgés « Michelin » a eu lieu ce week end. Les Guides Rouges ont tenu les premiers rôles, notamment un exemplaire de 1900 vendu pour 15.800 euros hors frais

Le succès de Bibendum auprès du public ne se dément pas. Elu logo du siècle en 2000, l’emblème de Michelin attire aussi les collectionneurs. La vente qui s’est tenue le week-end dernier à Royat (Puy-de-Dôme) en témoigne.

Organisé par la maison Vassy et Jalenques, l’événement était dédié à la « Michelinmania ». Si parmi les quelque 500 lots proposés la plupart sont partis pour des sommes modiques (10 porte-clefs pour 20 euros, 1 affiche du centenaire pour 15 euros), les enchères ont surtout montré l’engouement que peuvent susciter les célèbres Guides Rouges.

Un record pour un exemplaire de 1900

Un record a notamment été battu avec la vente d’un rare Guide de 1900 pour la somme de 15.800 euros hors frais, soit près de 19.500 euros frais inclus. Initialement cet exemplaire n’avait pas été estimé à plus de 9.000 euros.

Au-delà de cet exemple spectaculaire, plus de 75 autres Guides ont trouvé acquéreurs : de 15 euros pour un Guide 1969 à 4.200 euros pour un exemplaire de 1901 (hors frais), en passant par un modèle de 1951 cédé pour 280 euros.

Une collection complète pour 20.000 euros

A ces ventes unitaires peuvent aussi être ajoutées les ventes en lots. Ainsi un ensemble de 74 guides a été vendu pour 1.400 euros tandis qu’une collection complète des années 1900 à 2000 est partie pour 20.000 euros (hors frais).

On peut donc véritablement parler de marché du Guide Rouge. Et sachant que les exemplaires les plus recherchés peuvent aisément se chiffrer en centaines d’euros (700 euros pour un 1905 ou 600 euros pour un 1907 par exemple), il n’est peut-être pas inutile de fouiller dans son grenier.

Commentaires