Dossier Prélèvements à la source: ce qui va changer en 2018

Prélèvement à la source : les Français globalement favorables

Nouveautés Actu 0

Selon un sondage Tilder-LCI-OpinionWay, le projet de prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu est approuvé à 62%

Reuters

Si le gouvernement ne bénéficie pas toujours du soutien de l’opinion, il est en revanche sur la même longueur d’onde que les Français concernant le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu.

Alors que l’exécutif vient de relancer cette piste, 62% de la population approuve le projet selon un sondage Tilder-LCI-OpinionWay réalisé cette semaine. Mieux encore pour le gouvernement, aucune catégorie n’apparaît véritablement opposée à cette idée.

Certes, l’adhésion est plus forte chez ceux qui ont voté pour François Hollande en 2012 (73%). Il n’empêche que les électeurs de Nicolas Sarkozy sont 66% à approuver le prélèvement à la source, tandis que ceux de marine Le Pen sont également majoritairement séduits (56%).

Les différences ne sont pas non plus spectaculaires selon l’âge, même si les 18-34 ans sont un peu moins enthousiastes (56% à 57%) que les 35 ans et plus (64% à 67%).

Finalement, seuls les milieux populaires apparaissent partagés, le sondage indiquant seulement 51% de CSP- favorables au projet.

Rappelons que Stéphane Le Foll (porte-parole du gouvernement) et Michel Sapin (ministre des Finances) ont tous deux parlé d’une possible mise en place progressive du prélèvement à la source de l’impôt... peut-être dès 2016 ou 2017.

Commentaires (1)
  • bob-watt
    bob-wattposté le 22.05.2015 à 12:22

    Moi, je dis NON. Et pourquoi pas les salaires et retraites virés directement à l'Etat qui nous rétrocédera à leur bon vouloir des acomptes. C'est n'importe quoi cette gauche.
    Vivement 2017, mon choix est déjà fait.

Impôts
Actu0

ISF/IFI : la proposition de rectification du fisc doit être motivée

L'administration fiscale doit donner plusieurs termes de comparaison pour l’évaluation des immeubles, dès lors qu'elle entend démontrer que le patrimoine d’un contribuable dépasse le seuil d’imposition à l’ISF. Une solution valable pour l'IFI.

Lire la suite