Dossier Tout savoir sur la campagne 2022 de l’impôt sur le revenu

Pensez à la réduction d’impôt pour les enfants scolarisés

Pratique Actu 0

Les études secondaires et supérieures des enfants permettent aux parents d’obtenir une réduction d’impôt, à condition de renseigner la bonne case de la déclaration de revenus…

Reuters

La période de déclaration des revenus pour la campagne 2022 de l’impôt sur le revenu est ouverte depuis le 7 avril. Comme chaque année, les parents d’enfants scolarisés doivent penser à cocher certaines cases. Lorsqu’ils sont à charge (qu’ils soient majeurs ou mineurs), les enfants ouvrent en effet droit à une réduction d’impôt pour frais de scolarisation.

De 61 € à 183 €

Cette réduction d’impôt concerne les parents d’enfants suivant des études secondaires ou supérieures. L’avantage fiscal dépend du niveau : 61 € pour un collégien, 153 € pour un lycéen et 183 € pour un étudiant dans le supérieur. Le montant est divisé par deux en cas de garde alternée.

Une case à remplir

L’octroi de cette réduction d’impôt n’est pas automatique. Pour en bénéficier, il convient d’indiquer le nombre d’enfants concernés lorsqu’est établie la déclaration de revenus. Il faut parcourir le formulaire 2042 RICI (réductions et crédits d’impôt) et renseigner les cases 7EA, 7EC ou 7EF qui correspondent respectivement à une scolarité au collège, au lycée ou dans l'enseignement supérieur. Pour les enfants en garde alternée, les cases 7EB, 7ED et 7EG correspondent aux mêmes situations.

a savoir

Votre enfant doit poursuivre des études secondaires ou supérieures durant l'année scolaire en cours au 31 décembre de l'année d'imposition, soit au 31 décembre 2021 pour l'imposition 2022 des revenus de 2022. Les cours suivis par correspondance n'ouvrent pas droit à la réduction, sauf s'il s'agit d'une formation initiale suivi par l'intermédiaire du centre national d'enseignement à distance (Cned).

Avec un enfant majeur, il faut par ailleurs choisir entre le conserver au sein du foyer fiscal pour bénéficier d’une demi-part supplémentaire ou déduire de ses revenus la pension versée en cas de détachement fiscal.

Commentaires
Impôts
Analyse0

Impôts locaux : l'inflation risque de faire mal l'an prochain

L’inflation de novembre déterminera le coefficient de revalorisation forfaitaire des valeurs locatives avec à la clé une nouvelle hausse de de la taxe foncière et de la taxe d’habitation sur les résidences secondaires.

Lire la suite