Dossier Le foot et l'argent

Taxe à 75% : le foot apportera 17% des recettes attendues

Nouveautés Actu 0

Malgré les pressions exercées, le monde du football n'a pas obtenu d’aménagement de la taxe. Il devrait donc bien payer 44 millions par an sur un total de recettes estimé à 260 millions en 2014

Reuters

Pas de dérogation pour les clubs de football sur la taxe à 75%. C’est ce qui est ressorti de la rencontre organisée le jeudi 31 octobre entre François Hollande et le monde du football professionnel.

Il faut dire que selon un sondage OpinionWay paru la semaine dernière, 85% des Français sont favorables à l’application de la taxe aux clubs de football. Un nouveau revirement aurait donc été mal perçu par l’opinion.

Le PSG, l’OM et l’Olympique lyonnais ainsi que 11 autre clubs devraient donc bien être contraints de passer à la caisse. Rappelons que le texte en question prévoit une taxe de 50% sur la part des rémunérations brutes dépassant 1 million d’euros par an, avec un plafonnement à 5% du chiffre d’affaires.

Des estimations de la LFP ont récemment circulé dans la presse indiquant que la facture s’élèvera à 20 millions d’euros pour le PSG, 5,3 millions d’euros pour l’OM ou encore 4,9 millions pour l’OL et 4,8 millions pour le Losc (Lille).

Quel sera alors le poids du foot dans le rendement total attendu de cette nouvelle taxe ? Les 14 clubs visés ne représenteront que 3% des entreprises concernées (470 selon Bercy). En revanche, le poids en termes de nombre de salariés sera plus élevé. Les 114 joueurs et entraineurs dans le champ de la taxe équivaudront à 11,4% de l’effectif total (1.000 salariés en France).

Mais c’est surtout en termes de contribution que la part des clubs de football sera la plus spectaculaire. Pour 2014, le gouvernement table sur un rendement de 260 millions d’euros. Avec 44 millions d’euros à régler (estimation LFP), le monde du football contribuera donc à hauteur de 17% aux recettes totales.

Commentaires