Réforme fiscale : Jusqu’à 950 euros d’économies pour certaines familles !

Pratique Analyse 0

L’Argent & Vous a établi des simulations pour évaluer les effets concrets de la prochaine baisse d’impôts. Détails…

Reuters

Baisse de 3 points du taux de la première tranche, ajustement des seuils de certaines tranches… Les grandes lignes de la prochaine réforme fiscales sont désormais connues, avec à la clé un gain moyen de 350 euros pour les foyers de la première tranche et de 180 euros pour ceux de la tranche suivante (à 30%). Mais quelle sera l’économie maximale envisageable ? Au vu des éléments annoncés, nous avons effectué quelques simulations.

Célibataires

Pour les personnes seules, l’économie d’impôt augmentera progressivement en fonction des revenus jusqu’à atteindre un sommet de 463 euros pour les contribuables ayant 25.404 euros de revenu imposable.

Passé ce palier, l’économie d’impôt diminuera jusqu’à toucher un plancher de 125 euros à partir de 27.520 euros de revenus. Ce gain fixe de 125 euros restera de mise jusqu’à 73.800 euros de revenus, niveau à partir duquel les contribuables ne tireront aucun bénéfice de la réforme.

Couples sans enfant

Pour les couples, les calculs sont simples puisqu’il suffit de multiplier les chiffres précédents par 2.

Ainsi, le gain maximal (926 euros) sera obtenu par ceux qui gagnent 50.808 euros. L’économie deviendra ensuite moins importante et atteindra le niveau fixe de 250 euros à compter de 55.040 euros.

Seuls les couples gagnants plus de 147.600 euros n’obtiendront rien.

Couples avec enfants

L’analyse est ici un peu plus compliquée puisqu’il faut également intégrer les effets du plafonnement du quotient familial (1.551 euros par demi-part actuellement).

Selon nos calculs, le gain maximal sera de 935 euros avec un enfant, de 944 euros avec deux enfants et de 960 euros avec trois enfants. Ces situations correspondront à des revenus de 56.090 euros (1 enfant), de 61.350 euros (2 enfants) ou de 71.900 euros (3 enfants).

Comme pour les couples sans enfants, l’économie d’impôt baissera ensuite jusqu’à toucher un palier de 250 euros pour les revenus supérieurs à 60.400 euros (1 enfant), 65.700 euros (2 enfants) ou 76.400 euros (3 enfants).

Enfin, les familles avec plus de 147.600 euros de revenus ne bénéficieront pas des effets de la réforme.

Commentaires