Les futurs assujettis à l'IFI peuvent encore réduire leur impôt !

Nouveautés Analyse 0

Il est en effet prévu que les versements réalisés jusqu’à la fin de l’année 2017 ouvrant droit aux avantages fiscaux tels que le mécanisme TEPA PME soient imputables sur l’impôt sur la fortune immobilière dû au titre de l’année 2018...

Reuters

La première partie du projet de loi de finances pour 2018 a été adoptée cette semaine par les députés. Concernant l’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI) qui va remplacer dès l’an prochain l’Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF), un amendement intéressant a été retenu pour ceux qui continueront à être imposés en 2018.

Exception

Il est en effet prévu que les versements réalisés jusqu’à la fin de l’année 2017 ouvrant droit aux avantages fiscaux tels que le mécanisme TEPA PME soient imputables sur l’impôt sur la fortune immobilière dû au titre de l’année 2018. L'an prochain, le dispositif ISF PME s'éteindra par contre avec la disparition de l'ISF.

Une réduction d'impôt de 50%

Le mécanisme TEPA PME permet actuellement de réduire de l’ISF 50% du montant investi au capital d’une jeune PME éligible, dans la limite de 45 000 € maximum de baisse d’impôt. Ce type d’investissement s’est largement démocratisé grâce aux plateformes d’investissement participatif qui permettent de souscrire dans des start-ups avec des tickets réduits.

Il est également possible de bénéficier d’une réduction d’ISF à hauteur de 50% du montant investi dans des FIP ou des FCPI. Le plafond de réduction d’impôt est alors de 18 000 €.

"IFI PME"

Il reste donc deux mois, jusqu’au 31 décembre 2017, pour pouvoir profiter de cette possibilité de réduction d’impôt qu’on pourrait qualifier aujourd’hui «d’IFI PME». Concrètement, la moitié du montant souscrit cette année viendra réduire votre IFI payable en septembre 2018.

Commentaires