ISF : la province pèse peu face à l'Ile-de-France

Pratique Analyse 0

S'il n'est pas étonnant de retrouver Paris et sa couronne en tête des plus gros foyers d'ISF, l'écart avec la province est spectaculaire...

Reuters

Le 16ème arrondissement de Paris n'usurpe pas sa réputation ! C'est bien dans ce quartier de l'ouest parisien que réside le plus grand nombre de foyers aisés, du moins au sens de l'assujettissement à l'ISF. Selon les statistiques détaillées les plus récentes de la direction générale des Finances (2010), plus de 18.800 ménages y étaient redevables de l'ISF, loin devant le 15ème arrondissement (un peu moins de 10.000).

Le 16ème est également devant en termes de contribution (près de 313 millions d'euros). En seconde place, Neuilly-sur-Seine reste bien en dessous avec 178 millions d'euros. Le 7ème arrondissement (162 millions d'euros) complète le podium des trois seules communes rapportant plus de 100 millions d'euros d'ISF.

54% des redevables sont en Ile-de-France

Bien que Paris soit répartie en arrondissements au sein de ces statistiques, il est d'ailleurs stupéfiant de voir à quel point la ville et sa région sont prépondérantes. Certes, en ne retenant que les communes de plus de 20.000 habitants (et de 50 redevables au moins à l'ISF), la DGFiP ne tient compte dans ses données que des deux tiers des revenus issus de l'ISF. Un biais qui réduit forcément le poids de la province. Il n'empêche que dans le périmètre retenu, l'Ile-de-France compte pour 67% des recettes d'ISF et regroupe 54% des foyers redevables. A titre de comparaison, la région représente moins de 20% de la population du pays.

Pour trouver des villes de province au sein du classement des plus fortes contributions, il faut aller à la huitième place, Lyon étant le premier foyer provincial d'ISF. Suivent Marseille (dixième) et Nice (seizième). Au total, sur les vingt premières communes, sept seulement se situent en province (les trois précédentes plus Toulouse, Strasbourg, Nantes et Bordeaux).

Paca et Rhône-Alpes cumulent 12,9% des recettes

Au niveau des régions, Paca et Rhône-Alpes sont d'ailleurs les seules à se démarquer quelque peu derrière l'Ile de France. La première représente 8,4% des recettes pour 11,6% des redevables. La seconde regroupe 6,5% des assujettis (4,5% des recettes). Pour les autres, les contributions s'avèrent bien plus modestes, y compris pour le Nord-Pas-de-Calais (2,3% des recettes) pourtant connu pour ses grosses fortunes.

Concernant le patrimoine moyen, l'Ile de France occupe là aussi les premières places. Le patrimoine moyen des redevables atteint voire dépasse les 3 millions d'euros à Neuilly, Paris 7 et Paris 16. Sur la région, la moyenne est un peu supérieure à 2 millions d'euros.

En province, cette moyenne fluctue plutôt entre 1,5 et 1,8 million selon les régions... Si les écarts y sont finalement faibles, les chiffres des DOM TOM s'avèrent bien plus surprenants. En Guyane et en Martinique, les redevables de l'ISF ont des patrimoines moyens supérieurs à ceux des franciliens (respectivement 2,6 et 2,25 millions d'euros). Le nombre réduit de personnes concernées limite certes le poids de ces territoires au plan national. En revanche, la Réunion (avec 0,7% des recettes) pèse plus que le Limousin, l'Auvergne, la Franche-Comté ou la Basse-Normandie.

Commentaires (7)
  • azerazer
    azerazerposté le 03.11.2012 à 17:50

    allez on se fait plaisir encore une fois

  • azerazer
    azerazerposté le 27.10.2012 à 19:29

    c'est décidé, ils le publieront tous les jours

  • azerazer
    azerazerposté le 26.10.2012 à 21:47

    Ah enfin, cela faisait longtemps qu'on ne l'avait pas vu cet article !!!

  • azerazer
    azerazerposté le 22.10.2012 à 18:58

    Encore cet article, !!!!! ca commence à bien faire

  • Porphyre
    Porphyreposté le 20.10.2012 à 09:18

    Donc l'IDF paye pour le reste du territoire
    Réduisons les frontières de la France a Neuilly , et donnons le reste a l’Allemagne

  • Utilisateur1140638
    Utilisateur1140638posté le 20.10.2012 à 08:57

    non chez boursier ont adore lesmarronnier (journalistique)

  • cgdarbon
    cgdarbonposté le 14.10.2012 à 16:31

    C"est une litterature apparentée au"petit nègre"! Il faudrait songer à retourner aux cours du soir.....

Impôts
Actu0

Les contrôles fiscaux ont moins fait recette en 2020

A l’arrêt pendant plus d’un trimestre, les contrôles fiscaux ont logiquement moins rapporté à l'Etat en 2020 que l'année précédente : 7,73 Md€ ont été encaissés suite à ces opérations, contre près de 10 Md€ en 2019.

Lire la suite