Fiscalité 2015 : le détail des seuils d'imposition des revenus

Pratique Analyse 0

Afin de savoir à qui profiteront les baisses d'impôt prévues en 2015, L’Argent & Vous a fait ses calculs. Revue de détails des limites de revenus à ne pas dépasser selon la composition du foyer

Reuters

Pour 2015, le calcul de l’impôt sur le revenu a été profondément revu. Le barème a été relevé de 0,5% et surtout la tranche à 5,5% a été supprimée. On n’entrera donc plus à l’impôt à partir de 6.011 euros (par part fiscal) mais au-delà de 9.690 euros (directement à 14%).

A première vue, tous ceux qui ont moins de 9.690 euros de revenu fiscal (RFR) resteront dès lors en dehors de l’impôt. Les calculs sont toutefois un peu plus complexes car le gouvernement a décidé en parallèle de revoir la décote.

Une décote relevée

La décote permet d’éviter d’entrer trop brutalement dans l’impôt. En 2015, le plafond de décote sera de 1.135 euros pour un célibataire et de 1.870 euros pour un couple. Ici la règle est simple, l’impôt à régler (IR) correspond à la différence entre le double de l’impôt brut (IB) et la décote (D). En d’autres termes, IR = 2IB – D. Par exemple, avec 800 euros d’impôt brut, un célibataire ne paiera finalement que 465 euros après application de la décote (2 x 800 -1.135).

Pour les célibataires, on peut donc dire que le mécanisme de décote réduira le montant de l’impôt s’il est inférieur à 1.135 euros et l’annulera purement et simplement s’il est inférieur à 567 euros. Les contribuables seront même exonérés jusqu’à 597 euros d’impôt brut, puisque les impôts de moins de 61 euros ne sont pas mis en recouvrement.

Pour les couples, la facture sera atténuée jusqu’à 1.870 euros d’impôt brut et sera annulée en dessous de 935 euros (965 euros en comptant le non recouvrement des impôts de moins de 61 euros).

Quels niveaux de revenus ?

Pour beaucoup, cela reste toutefois assez théorique. Difficile en effet de savoir à quels niveaux de revenus correspondent ces seuils d’impôts. D’autant plus qu’en 2015, le barème ne sera pas le même qu’en 2014.

L’Argent & Vous a donc décidé de faire ses propres simulations en tenant compte de cette décote mais aussi du nouveau barème. Comme le montre le tableau suivant, un célibataire sera par exemple exonéré d’impôt en 2015 s’il a moins de 13.961 euros imposables (15.512 euros déclarés) au titre de l’année 2014. Au-delà, la décote lui permettra encore de réduire son impôt jusqu’à 17.797 euros imposables (19.775 euros déclarés).

L'impact du nouveau barème d'IR en 2015
*avant abattement de 10%, L'Argent & Vous
Plafonds de revenus 2014 pour être exonéré d'IRPlafonds de revenus 2014 pour bénéficier de l'effet de la décote
Revenus imposablesRevenus déclarés*Revenus imposablesRevenus déclarés*
Célibataire13.954€15.505€17.797€19.775€
Couple26.272€29.191€32.737€36.374€
Couple avec 1 enfant31.118€34.575€37.582€41.757€
Couple avec 2 enfants35.963€39.959€42.427€47.141€
Commentaires (11)
  • alin27
    alin27posté le 12.11.2014 à 09:41

    et rien pour les détenteurs de compte-titres ordinaire qui se font massacrer ?
    sans parler du fait qu' ils sont vulnérables en cas de krach ...

  • rodolphe.38
    rodolphe.38posté le 25.10.2014 à 06:59

    et avec 4 enfants ??

  • dodoo
    dodooposté le 22.10.2014 à 11:40

    et avec 3 enfants ? Merci :)

  • Journaliste
    Journalisteposté le 22.10.2014 à 15:17

    Avec 3 enfants, les foyers échapperont à l'IR jusqu'à 50.725 euros déclarés (45.652 euros de RFR). La décote produira ses effets jusqu'à 57.900 euros déclarés.

    Cordialement

  • Eutin
    Eutinposté le 16.10.2014 à 18:16

    et la bourse saigne de plus en plus tristesse

  • rcresus
    rcresusposté le 15.10.2014 à 14:29

    env attendant, c'est en bourse que l'on se fait plumer !

  • gera10111
    gera10111posté le 09.12.2014 à 19:28

    Eh oui Robert....

  • KAPITOL
    KAPITOLposté le 04.10.2014 à 21:41

    ON VA AIDER ENCORE LES ASSISTES ET PLUMER LES AUTRES

  • mic.bre2
    mic.bre2posté le 17.10.2014 à 08:47

    et les niches fiscales ! elles sont faites pour les pauvres peut-être... c'est bien connu, les banques prêtes facilement aux pauvres !

    plutôt que de pleurnicher sur son sort, le français devrait s'attaquer aux bonnes raisons : le nombre de millionnaires français dépasse celui des allemands qui sont plus nombreux que nous...

    et si vous n'êtes toujours pas convaincus, allez aussi voir le rapport du CREDOC http://www.credoc.fr/publications/abstract.php?ref=Sou2014-4156

  • bob-watt
    bob-wattposté le 02.10.2014 à 19:06

    MOI,MOI

  • Triboulin
    Triboulinposté le 02.10.2014 à 16:21

    Le mécanisme de la décote se justifierait soit-disant pour « lisser « l’impôt pour ceux qui entrent dans le barême.
    En réalité, Si la décote a pour effet de reculer de 9690 euros à 12400 euros le seuil de revenu déclenchant l’imposition pour une personne seule, elle fait en revanche passer le taux marginal à 21% pour ceux qui dépassent le seuil.

    Ainsi la tranche de revenu comprise entre 12400 euros et 17800 euros est plus fortement imposée que celle comprise entre 178000 et 26631 euros, ce qui est contraire au principe de progressivité de l’impôt !