Explosion du nombre de Français imposés sur le revenu en 2013

Nouveautés Analyse 0

La barre symbolique des 50% de foyers imposés a été largement franchie l’an passé à en croire les déclarations de Manuel Valls qui parle de 20 millions de foyers soumis à l'impôt

Reuters

En septembre dernier, le journal L’Opinion avait déclenché une polémique en assurant que le nombre de foyers imposés augmenterait de 1,2 à 1,6 million en 2013. Bercy avait alors réagi en indiquant que le chiffre devrait plutôt se limiter à 1 million.

Finalement, tout le monde était bien loin du compte. La DGFiP n’a pas encore publié son rapport 2013, mais ce matin le Premier ministre Manuel Valls a parlé sur Europe 1 de 20 millions de foyers imposés en 2013. Par rapport aux 18,15 millions de foyers imposés en 2012 le bond est spectaculaire et signifie donc que 1,85 million de nouveaux ménages sont rentrés l’an passé dans le champ de l’impôt.

3 millions de foyers en plus depuis 2010

Avec 940.000 foyers imposés en plus, l’année 2012 (pourtant déjà jugée sévère) apparaîtrait presque anecdotique. Et si l’on remonte plus loin dans le temps, ce sont environ 3 millions de foyers qui sont entrés dans le champ de l’impôt depuis 2010.

Quelle part cela représente-t-il ? Impossible de le savoir avec précision puisque le nombre de foyers fiscaux reste inconnu pour 2013. Mais sachant que ce nombre a été à peu près stable au cours des dernières années, on peut s’en faire une idée. En prenant comme hypothèse un nombre de foyers fiscaux de 36,65 millions (moyenne 2010-2012), il apparaît que 54,5% des Français auraient été imposés l’an dernier.

Un retour en arrière en 2014

Quel que soit le chiffre exact, il apparaît en tout cas évident que la barre des 50% a été allègrement franchie en 2013. Ce qui constitue un événement puisque ce taux a fluctué entre 43,4% et 49,9% au cours des dernières années.

On comprend donc mieux pourquoi Matignon souhaite dès cette année sortir 1,8 million de ménages de l’impôt (et non plus 650.000). Cela permettra de revenir sur les niveaux de 2012 avec un taux de ménage imposés plus proche de 50%.

Foyers fiscaux et foyers imposables en France
Source : DGFiP, *Matignon, **estimations L'Argent & Vous
Foyers fiscaux (millions)Foyers imposables (millions)Part de foyers imposables
200735,4616,3146%
200836,0316,9247%
200936,3915,7843,4%
201036,6016,8246%
201136,9617,2146,6%
201236,3918,1549,9%
201336,65**20*54,5%**
Commentaires (2)
  • patr94
    patr94posté le 16.05.2014 à 18:57

    La question que l'on doit se poser : est-ce juste que 45,5% échappent à l'impot sur le revenu. Certains ne paient ni impot sur le revenu, ni taxe d'habitation, touchent le RMI, les allocs et travaillent pas ou peu voir en non-déclaré; Notre système encourage l'assistanat et c'est le reste (donc les travailleurs) qui paient.

  • Utilisateur1386452
    Utilisateur1386452posté le 16.05.2014 à 15:37

    Sans compter les 100% de français et résidents en France qui payent la TVA.