Remboursement d'impôt sur le revenu : vos coordonnées bancaires sont-elles bien à jour ?

Pratique Actu 0

Les contribuables concernés par un remboursement d'impôt sur le revenu ont jusqu’au 1er juillet pour actualiser leurs coordonnées bancaires.

iStock

Si vous êtes éligibles à un remboursement de l’impôt sur le revenu 2021 – dont le versement interviendra le 21 juillet ou le 2 août – ou si au contraire, vous avez un solde à payer à l’administration - prélevé à partir du 26 septembre (en quatre fois, s’il est supérieur à 300€) - assurez-vous que vos coordonnées bancaires sont à jour car ces opérations sont réalisées automatiquement par virement ou prélèvement.

Afin d’éviter tout potentiel incident de paiement, la direction générale des Finances publiques demande aux administrés d’informer de tout changement de RIB avant le 1er juillet pour ceux qui bénéficient d’un remboursement d’impôt. Pour ceux qui devront verser un solde en septembre, ce changement peut s’opérer jusqu’au 14 septembre inclus.

Ces modifications peuvent être réalisées depuis votre espace particulier du site Impots.gouv.fr dans la rubrique "Gérer mon prélèvement à la source" ou par téléphone au 809 401 401 (appel non surtaxé), du lundi au vendredi de 8h30 à 19 h.

Rappel du calendrier de l’impôt sur le revenu 2021

  • Jusqu’au 1er juillet 2022 (inclus) : date limite de mise à jour des coordonnées bancaires pour les remboursements d’impôt
  • Du 25 juillet au 31 août : envoi/mise en ligne des avis d’IR
  • 21 juillet et 2 août : remboursement par virement des trop-versés/réductions/crédits d’impôt
  • Jusqu’au 13 septembre 2020 (inclus) : date limite de mise à jour des coordonnées bancaires pour le paiement du solde d’impôt
  • 26 septembre : prélèvement en une fois de l’impôt restant dû si son montant ne dépasse pas 300€
  • 27 septembre, 27 octobre, 25 novembre et 27 décembre : prélèvement en quatre fois de l’impôt restant dû si son montant est supérieur à 300€.
Commentaires
Impôts
Analyse0

Impôts locaux : l'inflation risque de faire mal l'an prochain

L’inflation de novembre déterminera le coefficient de revalorisation forfaitaire des valeurs locatives avec à la clé une nouvelle hausse de de la taxe foncière et de la taxe d’habitation sur les résidences secondaires.

Lire la suite