Régularisation des avoirs étrangers : le rythme ne faiblit pas !

Nouveautés Actu 0

Les recettes devraient être de 2,4 milliards d’euros en 2016. Il faut dire que moins de 15% des dossiers reçus ont été traités

Reuters

Le STDR est une affaire rentable pour l’Etat ! D’après les Echos, le Service de traitement des déclarations rectificatives a reçu 45.000 dossiers depuis son ouverture à l’été 2013. Autant dire que les demandes de régularisations des avoirs détenus à l’étranger continuent d’affluer puisque le pointage effectué par Bercy avant l’été ne recensait « que » 37.000 dossiers.

Les prévisions de recettes ont d’ailleurs été revues à la hausse. Le ministère des Finances prévoit désormais 2,65 milliards d’euros en 2015 (contre 2,5 milliards d’euros espérés avant l’été et 1,9 milliard d’euros réalisés en 2014). Le chiffre devrait de surcroît être de 2,4 milliards d’euros l’an prochain (contre une projection initiale de 1,8 milliard d’euros).

Les unités régionales en renfort

Il faut dire que de nombreux cas n’ont pas encore été traités. Seuls 6.500 dossiers ont été bouclés, soit 1 dossier sur 7 reçus. Au rythme où vont les choses (1.500 dossiers traités depuis début juin), le STDR a donc encore du pain sur la planche.

Bercy a d’ailleurs pris les devants dès le printemps en ouvrant de nouveaux pôles en région pour prêter main forte à la cellule centrale parisienne. L’administration espère ainsi pouvoir accélérer les délais de traitement. Du moins pour les petits dossiers, car si la moyenne des dossiers déjà traités est de 800.000 euros, les nouvelles unités déconcentrées ne sont compétentes que jusqu’à 600.000 euros d’avoirs déclarés.

Commentaires
Impôts
Actu0

Moins de dons en 2021

Le montant des dons déclarés par les Français a baissé en moyenne de 31% l'année dernière. Par donateur, il passé de 395€ en 2020 à 274€ en 2021.

Lire la suite