Pensez à moduler vos mensualités si vous êtes exonérés de taxe d’habitation en 2020

Nouveautés Actu 0

Etant donné que le paiement de la redevance TV (contribution à l’audiovisuel public) s’effectue en même temps que la taxe d’habitation, deux choix s’offrent à vous...

iStock

Les contribuables concernés par l’exonération totale de taxe d’habitation en 2020, mais qui sont mensualisés pour son paiement, peuvent désormais ajuster à la baisse leurs mensualités afin de ne pas faire d’avance de trésorerie. Inutile en effet de payer chaque mois si vous êtes sûrs d’être exonéré de la taxe d’habitation 2020 dont l’avis ne sera disponible qu’en octobre prochain. Un simulateur permet de vérifier si vous êtes éligibles. Attention, l'évolution de votre rémunération et de la composition de votre foyer peut vous faire entrer ou sortir du champ de la réforme d'une année sur l'autre.

Une démarche directement en ligne

Pour éviter une avance de trésorerie et un remboursement en fin d'année prochaine, la démarche s’effectue directement sur son espace particulier sur impots.gouv.fr à la rubrique « Paiements » puis « Gérer mes contrats de prélèvement ». Cochez ensuite le contrat de taxe d'habitation.

Redevance TV

Etant donné que le paiement de la redevance TV (contribution à l’audiovisuel public) s’effectue en même temps que la taxe d’habitation, deux choix s’offrent à vous. Si vous êtes redevable de la contribution à l’audiovisuel public et que vous souhaitez conserver la mensualisation pour cette contribution, vous pouvez moduler vos prélèvements mensuels. Dans ce cas, vous devrez indiquer le montant total que vous anticipez, à savoir 138 €, dans la case prévue à cet effet (ou 88 € pour les départements d'outre-mer). La redevance TV baissera en effet de 1 € l’an prochain (137 € en 2019).

Si vous n’êtes pas redevable de la contribution à l'audiovisuel public ou si vous ne souhaitez pas conserver la mensualisation pour cette contribution, vous pouvez résilier votre contrat de prélèvement mensuel.

Exonération en trois paliers

Pour la grande partie des français qui vont bénéficier de la réforme, la taxe d’habitation a été diminuée de 65% cette année après avoir déjà été réduite de 30% en 2018. En 2020, cette catégorie de contribuables ne paiera plus de taxe d'habitation alors que les plus aisés devront attendre 2023. A noter que le dégrèvement est calculé en prenant en compte les taux votés par les collectivités. Ainsi, si votre collectivité a décidé d'une hausse du taux de taxe d'habitation en 2018 ou 2019, seule la part de taxe d'habitation calculée à partir du taux de 2017 sera dégrevée.

Commentaires
Impôts
Actu0

Déclaration de revenus : ne négligez pas la case « 2OP » !

Retour sur cette case optionnelle qui peut être cochée par les contribuables opposés à ce que leurs revenus du patrimoine de 2019 soient imposés au PFU. Selon Bercy, 8 millions de foyers fiscaux auraient eu intérêt à la cocher l’an dernier...

Lire la suite