Manuel Valls promet des baisses d’impôt pour les classes moyennes en 2015

Nouveautés Actu 0

Les mesures seront dévoilées dans les prochaines semaines. Pour mémoire, les recettes de l’impôt sur le revenu devraient augmenter de 11,7 milliards d’euros entre 2012 et 2014... avec un nombre de foyers imposables équivalent

Reuters

Après les foyers modestes, les classes moyennes. Manuel Valls a indiqué ce vendredi sur France Inter que le gouvernement allait travailler afin de faire baisser les impôts des classes moyennes dans le cadre du budget 2015. Une déclaration qui fait écho à des propos déjà tenus par le Premier ministre sur l’antenne de RTL à la fin du mois de mai.

Il est vrai que le discours a jusqu’ici été axé sur les contribuables les plus modestes. Pour preuve, après avoir flirté avec les 20 millions en 2013, le nombre de foyers imposés devrait retomber à 18,1 millions en 2014, soit le même niveau qu’en 2012. Autrement dit, 50,5% des Français devraient échapper à l’impôt cette année, soit à peu près autant qu’il y a deux ans.

11,7 milliards d’euros d’impôt sur le revenu en plus en 2 ans

En revanche, les classes moyennes ont été mises à rude épreuve au cours des dernières années et ne profiteront pas vraiment des mesures de soutien au pouvoir d’achat qui doivent être adoptées dans le cadre du budget rectificatif de 2014.

Ainsi, les ménages soumis à l’impôt devront régler un total d’impôt sur le revenu de 71,2 milliards d’euros. Soit 11,7 milliards d’euros de plus qu’en 2012 (+20%)... pour un nombre de foyers imposables sensiblement équivalent.

Face à la grogne de nombreux Français, Matignon juge donc qu’il est temps de relâcher la pression. Plus en tout cas que prévu jusqu’ici puisque le gouvernement table déjà sur des prélèvements de 45,6% en 2015 contre 45,9% en 2014.

Pour l’heure aucun détail n’a été donné sur la nature ou l’ampleur des dispositifs envisagés. Manuel Valls a simplement promis des annonces dans les prochaines semaines sachant qu’il faudra que tout soit bouclé pour le projet de budget 2015, présenté à la rentrée. Il sera à cette occasion intéressant de voir à quel niveau de revenus le gouvernement fixe la limite de la classe moyenne.

Commentaires (2)
  • BFX
    BFXposté le 21.06.2014 à 09:55

    Puisque mes pensions ne sont plus indéxées, si le mode de calcul de l'impôt sur le revenu n'est pas modifié, mon impôt baissera. Arithmétique élémentaire. L'effet d'annonce ne coûte rien à M. Valls. Je ne crois pas ce genre de promesse. C'est un leurre.

  • Utilisateur1274053
    Utilisateur1274053posté le 20.06.2014 à 13:23

    Les promesses sont faites pour ceux qui y croient, comme disait un octogénaire célèbre.......