La réduction d’impôt pour les dons aux cultes relevée temporairement à 75%

Nouveautés Actu 0

Nouveau coup de pouce fiscal surprise. Les dons aux associations cultuelles bénéficient jusqu'au 31 décembre 2022 d'une réduction d'impôt de 75% dans la limite d'un plafond de 554€.

Reuters

Le budget rectificatif de l’Etat présenté ce mercredi 2 juin en Conseil des ministres prévoit un petit bonus fiscal pour les contribuables qui effectuent des dons aux associations cultuelles. Le taux de réduction d’impôt de ces dons est relevé ce jour et jusqu’à la fin de l’année 2022 à 75% jusqu'à un certain plafond, contre 66% jusqu’à présent.

Amendement Coluche

Au-delà de ce plafond, la réduction retombe à 66% : cette majoration de la réduction d'impôt limitée est le principe de "l'amendement Coluche", qui bénéficie déjà à certains dons, comme ceux destinés aux associations soutenant les personnes en difficulté ou venant en aide aux victimes de violences conjugales.

Annoncé par le cabinet du ministre en charge des Comptes Publics, Olivier Dussopt, ce coup de pouce temporaire viendrait directement de L'Elysée, indique La Croix. Avec la volonté de soutenir les lieux de culte après la période de vache maigre que ces derniers ont traversée en raison du confinement et des restrictions sanitaires, mais aussi comme geste d'apaisement envers les religions alors que la loi sur le séparatisme a crispé leur relation avec l'exécutif, selon une source obtenue par le quotidien.

Un « bonus » limité à 554€

Les contribuables généreux pourront donc bénéficier d’un taux de réduction de 75% de leur don dans la limite de 554€ de dépenses. Au-delà, et jusqu’à un plafond correspondant à 20% de leurs revenus (reportable pendant cinq ans), c’est le taux « initial » de réduction de 66% qui s’appliquera.

Ce bonus de réduction d’impôt exceptionnel entre en vigueur aujourd’hui et et court jusqu’au 31 décembre 2022.

L’année dernière, le gouvernement avait déjà fait un geste en faveur des dons aux associations venant à des personnes en difficulté. Le plafond donnant droit à une réduction d’impôt de 75% a été exceptionnellement relevé de 552 € à 1.000 € pour 2020, puis reconduit en 2021 afin d’encourager les particuliers à soutenir les banques alimentaires dans le contexte de crise économique et sanitaire.

Commentaires (3)
  • Utilisateur30802
    Utilisateur30802posté le 03.06.2021 à 09:51

    Malin, pour se mettre dans la poche les croyants de toute religion en vue des présidentielles ... avec les impôts de tous, croyants ou non.

  • memento mori
    memento moriposté le 02.06.2021 à 18:28

    Amen .

  • Utilisateur2150802
    Utilisateur2150802posté le 02.06.2021 à 17:38

    on ne devrait appliquer ça qu a la religion catholique ou a la religion protestantes qui sont ancrées dans l histoire religieuse de la France .La religion musulmane dont les Imams sont incontrôlables ne doit bénéficier d aucune gratification .

Impôts
Actu0

Grâce à Berlin, Bercy sur la piste d'exilés fiscaux à Dubaï

L'Allemagne a récupéré un fichier de données de millions d'exilés fiscaux dans le monde, dont plusieurs milliers installés à Dubaï. La France est déjà sur le coup pour débusquer ses fraudeurs nationaux émigrés dans l'émirat.

Lire la suite