L'impôt sur la fortune immobilière a rapporté 1,56 milliard d'euros en 2020

Nouveautés Actu 0

L’IFI reste un impôt progressif et les montants payés se limitent souvent à quelques milliers d’euros.

Espaces Atypiques

Les recettes de l'impôt sur la fortune immobilière (IFI) ont représenté l’an dernier un montant total d'environ 1,56 milliard d'euros selon l’administration fiscale, soit 4,4% de hausse par rapport à 2019 (hors rattrapages qui avaient gonflé le montant de 2019). Plus de 143.000 foyers ont adressé l’an dernier à l'administration fiscale une déclaration d'impôt sur la fortune immobilière, en progression de 3% sur un an.

Sans surprise, les foyers déclarant l’IFI sont en moyenne plus âgés que ceux déclarant seulement l’impôt sur le revenu. Ils résident en majorité en Île-de-France, dans les grandes villes du territoire métropolitain ou à l’étranger. Plus un foyer imposé sur sa fortune immobilière a un patrimoine immobilier imposable élevé, moins sa résidence principale constitue une part importante de celui-ci. La résidence principale des foyers IFI dont le patrimoine immobilier imposable est situé entre 1,3 et 2,5 millions d’euros représente en moyenne un tiers de leur patrimoine. Plus de 88% des foyers déclarant l’IFI ont un premier déclarant âgé de plus de 55 ans et leur patrimoine imposable tourne autour de 2,4 millions d’euros en moyenne.

a retenir

Le patrimoine immobilier imposable est calculé après déduction des dettes et d’un abattement de 30% sur la valeur de la résidence principale. L'IFI se déclare au printemps en même temps que la déclaration de revenus et doit être payé avant la fin septembre.

La plupart de ces foyers (98%) ont perçu des revenus en France pour un montant moyen imposable de 152.000 €. Parmi ces foyers, la moitié dispose cependant d’un revenu imposable inférieur à 101.000 € et même inférieur à 62.000 € pour un quart d’entre eux. L’IFI reste un impôt progressif et les montants payés se limitent souvent à quelques milliers d’euros. Au 1er janvier 2020, plus de 65.000 foyers ont en effet déclaré un patrimoine immobilier imposable compris entre 1,3 et 1,8 million d’euros, pour un montant d’IFI médian d’un peu moins de 4.000 €. A l’opposé, seuls 586 foyers ont déclaré un patrimoine immobilier imposable supérieur à 15 millions d’euros, ce qui représente un impôt médian de presque 200.000 € dans cette tranche.

Qui est concerné ?

L’IFI taxe le patrimoine immobilier privé, valorisé au-delà de 1,3 million d’euros au 1er janvier de chaque année. L’immobilier direct ou indirect, comme les parts de SCI et la pierre-papier (SCPI, OPCI), est concerné, pour la fraction correspondante en biens immobiliers détenue par ces sociétés. Dans les contrats d’assurance-vie, le sous-jacent immobilier dans les unités de compte est lui aussi compris.

En revanche, en sont exclus les immeubles utilisés pour l’activité professionnelle, les bois et forêts sous engagement d'exploitation ou à usage professionnel, les biens ruraux loués à long terme ou à usage professionnel (terrains agricoles, bâtiments et matériels d'exploitation), et les logements loués meublés sous le régime fiscal du loueur en meublé professionnel. La résidence principale fait l’objet d’un abattement de 30% sur sa valeur avant imposition. Les fonds en euros immobiliers d'assurance vie peuvent aussi échapper à l’IFI sous conditions.

Barème progressif

Le barème de l’ancien Impôt de Solidarité sur la Fortune (ISF) a été conservé pour l’IFI. Si le seuil d’entrée est de 1,3 million d’euros, le patrimoine des assujettis est taxé à partir de 800.000 euros selon un barème progressif. Le premier taux est de 0,5%. Il passe à 0,7% au-dessus de 1,3 million d’euros et augmente par paliers pour atteindre 1,5% au-dessus de 10 millions d’euros. Un système de décote est prévu pour atténuer l’impôt de ceux qui sont proches du seuil d’entrée.

Barème de l'IFI en fonction de la tranche de patrimoine net
Source : administration fiscale
Taux de la tranche
De 800.001 à 1.300.000 €0,5%
De 1.300.001 à 2.570.000 €0,7%
De 2.570.001 à 5.000.000 €1%
De 5.000.001 € à 10.000.000 €1,25%
Au-dessus de 10.000.000 €1,5%
Commentaires (1)