Impôts locaux : plus d’une commune sur trois devrait les augmenter

Nouveautés Actu 0

La crise sanitaire a grevé les budgets des collectivités locales. D'après l'Association des maires de France et la Banque des Territoires, 36% des communes et intercommunalités devraient alourdir cette année la fiscalité de leurs administrés.

Reuters

Une enquête réalisée par l’Association des maires de France (AMF) et la Banque des Territoires auprès de 1.869 communes montre que 36% des collectivités interrogées ont décidé ou ont l’intention d’augmenter en 2021 leurs taux de fiscalité applicables aux impôts locaux.

Plus d’un contribuable sur trois doit donc s’attendre à voir sa taxe foncière progresser par rapport à l’année dernière, période électorale au cours de laquelle seules une minorité de communes avaient procédé à une hausse d’impôts locaux.

En février, l’association Amorce avait déjà alerté sur une probable inflation de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères, adossée à la taxe foncière (et récupérée par les bailleurs dans les charges locatives).

Hausse du foncier bâti

La revalorisation des valeurs locatives cadastrales devrait rester limitée en raison d’une faible inflation, mais les hausses envisagées devraient principalement porter sur le foncier bâti, indique l’enquête de l’AMF et de la Banque des Territoires.

L’augmentation de la taxe foncière devrait être en moyenne de 2 à 3% sur l’ensemble des communes, dont beaucoup devraient utiliser ce levier pour compenser la perte des revenus de la suppression de la taxe d’habitation, qui sera effective pour l’ensemble des Français en 2023.

Taxe d'habitation

Cette année, les 20% des ménages qui y sont encore assujettis (7,2 millions) vont profiter d'un premier dégrèvement : leur prochaine taxe d'habitation sera allégée de 30%.

La hausse de la fiscalité locale est aussi bien sûr liée à la crise du coronavirus : en 2020 les budgets locaux ont souffert de la perte de revenus issus des fermetures de certains établissements (plus de 2 milliards d’euros de pertes selon l’AMF) et des dépenses alourdies par les besoins en équipements sanitaires.

Investissements

Dans ce contexte, leurs investissements ont fortement baissé (-15,6%), et la majorité des communes n’ont pas l’intention de les amputer davantage en 2021 : plus de 70% de celles comptant 20.000 habitants ou moins prévoient de maintenir le niveau de leurs investissements, et 8% ont décidé de les augmenter. 60% de celles de plus de 20.000 habitants envisagent également un maintien et 9% une hausse.

Commentaires (10)
  • joliva
    jolivaposté le 05.05.2021 à 11:07

    Ouah le niveau des commentaires, allez voir dans les petites et moyennes communes . .

  • lbda21
    lbda21posté le 05.05.2021 à 11:29

    Je suis dans une petite commune !

  • kiwi94
    kiwi94posté le 05.05.2021 à 10:55

    Faire des économies ils connaissent pas tous ces truands ?

  • a1039
    a1039posté le 05.05.2021 à 10:44

    C'est un point qui m'avait frappé lors des dernières élections : absolument aucune liste ne donnait la moindre piste d'économie. Il n'y avait que des dépenses... variables selon la sensibilité mais rien en matière d'économie !

  • lbda21
    lbda21posté le 05.05.2021 à 09:18

    les élus sont nuls; ils ne pensent jamais à réduire les dépenses ou supprimer celles inutiles; ce sont des petits dictateurs dignes du moyen âge ! il faut tous les boycotter aux élections pour casser ce système maffieux.

  • vezede
    vezedeposté le 05.05.2021 à 10:22

    Un seul mot d'ordre pour TOUS les élus: DEGAGISME TOTAL, c'est comme ça qu'on peut faire une révolution uniquement par les urnes.

  • Utilisateur1869778
    Utilisateur1869778posté le 05.05.2021 à 09:01

    Les maires des communes devraient plutôt chercher à réduire leurs dépenses, mais les élus ne veulent pas changer leur train de vie et se creuser les méninges pour chercher à faire des économies. le pouvoir des administrés est dans l'urne.

  • mrbjpb
    mrbjpbposté le 05.05.2021 à 08:49

    au lieu de supprimer les dépenses inutiles ou les services qui ne sont pas du ressort des collectivités

  • SCIRHAK
    SCIRHAKposté le 05.05.2021 à 08:42

    ce n'est que le début, d'accord d'accord++++> mais quand on prive de levier (taxe habitation, non compensée à l'euro près) et que l'on impose des charges du ressort de l'état....voilà ??

  • el breton
    el bretonposté le 05.05.2021 à 08:41

    comme d'habitude!!!! Qu'en est que les français arreterons de payer pour leurs "élus" qui n'ont aucune utilité et aucun talent a l'exception de débouché des bouteilles de champagne et de manger des petits fours

Impôts
Actu0

Grâce à Berlin, Bercy sur la piste d'exilés fiscaux à Dubaï

L'Allemagne a récupéré un fichier de données de millions d'exilés fiscaux dans le monde, dont plusieurs milliers installés à Dubaï. La France est déjà sur le coup pour débusquer ses fraudeurs nationaux émigrés dans l'émirat.

Lire la suite