Impôts : dernier jour pour les déclarations papier

Pratique Actu 0

La date limite a été fixée au 17 mai. Toutefois, seuls les foyers avec moins de 28.000 euros de revenus peuvent désormais choisir le formulaire sur papier.

Reuters

Si vous êtes « allergique » à la déclaration en ligne, il ne vous reste plus beaucoup de temps pour déclarer vos revenus de 2016. La date limite pour renvoyer les formulaires sur papier a en effet été fixée au 17 mai. Passé ce délai, les contribuables s’exposeront à des pénalités.

Les déclarations sur papier devraient toutefois être minoritaires cette année. Outre la conversion spontanée de nombreux contribuables à la déclaration en ligne, la règle impose désormais de passer par les outils informatiques si le foyer a plus de 28.000 euros de revenus.

La déclaration en ligne a en tout cas l’avantage de donner un peu plus de marge aux particuliers. Pour les départements numérotés de 1 à 19, ils peuvent déclarer leurs revenus jusqu’au 23 mai. Les habitants des départements 20 à 49 ont une semaine de plus (jusqu’au 30 mai). Dans les autres cas, les déclarations sont à valider avant le 6 juin.

En cas d’oubli, il sera toujours possible de déposer une déclaration dite « tardive ». Mais il sera alors difficile de compter sur la clémence de l’administration. Généralement, l’impôt correspondant est majoré de 10%, voire plus si cette déclaration tardive n’est pas spontanée.

Le deuxième tiers à payer

Outre leur déclaration de revenus, les ménages non mensualisés doivent aussi penser à régler le deuxième tiers de leur impôt de 2017. Cela doit être fait avant ce 15 mai à minuit pour les paiements par chèque. En cas de recours à un paiement dématérialisé (prélèvement, paiement en ligne…), les contribuables ont jusqu’au 20 mai.

Commentaires (2)
  • frane34
    frane34posté le 17.05.2017 à 11:09

    Les habitants des départements 20 à 49 ont une semaine de plus (jusqu’au 30 juin)
    Attention c'est jusqu'au 30 mai pas 30 juin

  • Journaliste
    Journalisteposté le 17.05.2017 à 12:12

    Effectivement. Merci pour votre vigilance. La coquille est corrigée.

Impôts
Analyse0

Impôts : un taux neutre… pas toujours neutre

Dans certaines situations, l’application du taux neutre pourra aboutir à des prélèvements excessifs régularisés par la suite. Attention donc si vous avez choisi cette option.

Lire la suite
Impôts
Actu0

IR-PME : vers une réduction d’impôt de 25% en 2019

Cette réduction exceptionnelle aurait dû s’appliquer dès cette année. Mais faute de réponse de Bruxelles, des députés proposent de la reporter sur les investissements effectués en 2019.

Lire la suite