Impôts : déjà 20 millions de déclarations en ligne

Nouveautés Actu 0

Le record de l’an dernier sera largement dépassé en 2018. Il faut dire que la télédéclaration est devenue une obligation pour large majorité de foyers.

Reuters

Près de 20 millions de contribuables ont déjà déclaré leurs revenus en ligne cette année. Selon le pointage de la DGFiP (au 3 juin), ils étaient très exactement 19,67 millions.

Le record de l’an passé (20,4 millions de télédéclarations) n’est donc pas encore tombé. Mais on peut d’ores et déjà avancer que ce sera chose faite à la clôture de la campagne 2018 ce mardi 5 juin à minuit. Rappelons en effet que les habitants des départements numérotés 50 ou plus ont jusqu’à demain soir pour valider leur déclaration.

Cette percée des déclarations en ligne n’est pas vraiment une surprise puisque Bercy fixe depuis plusieurs années des plafonds de revenus au-delà desquels la procédure en ligne est obligatoire (sauf en l’absence d’accès à Internet). L’an passé, cette limite était de 28.000 euros. Cette année, elle est passée à 15.000 euros (sur la base du RFR 2016). Il est donc parfaitement logique que les télédéclarations soient chaque année plus nombreuses.

En 2017, elles ont déjà concerné 55% des foyers fiscaux. En 2018, la barre des 60% devrait être franchie. Sur la base des statistiques de la DGFiP, L’Argent & Vous a déjà calculé que 23,2 millions de foyers disposaient de revenus supérieurs à 15.000 euros. Rien qu’en retenant ce chiffre, la part de télédéclarations pourrait atteindre les 62%.

On peut également supposer que certains contribuables non concernés par l’obligation ont opté cette année pour la télédéclaration afin de connaître immédiatement leur taux de prélèvement à la source, et d’avoir une confirmation de leur exonération.

Commentaires
Impôts
Fiche Pratique0

La défiscalisation n’est pas une recette miracle !

Obtenir un rabais fiscal nécessite en retour de fournir un effort sous forme de dépense de consommation ou d’épargne, avec à la clé un pouvoir d’achat moins élevé à court terme.

Lire la suite