Impôt 2020 : n’oubliez pas l’avantage fiscal pour les enfants scolarisés

Pratique Actu 0

Les études secondaires et supérieures des enfants permettent aux parents d’obtenir une réduction d’impôt, à condition de renseigner la bonne case de la déclaration de revenus…

Reuters

Les parents d’enfants mineurs ou majeurs doivent apporter un soin particulier à leur déclaration de revenus afin d'optimiser leur impôt 2020. Avec des enfants majeurs, il faut déjà choisir de les attacher ou détacher fiscalement. Mais la présence d’enfants dans le foyer a d’autres conséquences fiscales. Lorsqu’ils sont à charge (qu’ils soient majeurs ou mineurs), les enfants ouvrent en effet droit à une réduction d’impôt pour frais de scolarisation.

De 61 € à 183 €

Cette attribution concerne les parents d’enfants suivant des études secondaires ou supérieures. L’avantage fiscal dépend du niveau : 61 euros pour un collégien, 153 euros pour un lycéen et 183 euros pour un étudiant dans le supérieur. Le montant est divisé par deux en cas de garde alternée.

Une case à remplir

L’octroi de cette réduction d’impôt n’est pas automatique. Pour en bénéficier, il convient d’indiquer le nombre d’enfants concernés lorsqu’est établie la déclaration de revenus. Il faut parcourir le formulaire 2042 RICI (réductions et crédits d’impôt) et renseigner les cases 7EA, 7EC ou 7EF qui correspondent respectivement à une scolarité au collège, au lycée ou dans l'enseignement supérieur. Pour les enfants en garde alternée, les cases 7EB, 7ED et 7EG correspondent aux mêmes situations.

a savoir

Votre enfant doit poursuivre des études secondaires ou supérieures durant l'année scolaire en cours au 31 décembre de l'année d'imposition, soit au 31 décembre 2019 pour l'imposition 2020 des revenus de 2019. Les cours suivis par correspondance n'ouvrent pas droit à la réduction, sauf s'il s'agit d'une formation initiale suivi par l'intermédiaire du centre national d'enseignement à distance (Cned).

Commentaires