Grand débat : Emmanuel Macron annonce une baisse de l’IR

Nouveautés Actu 0

Le chef de l’Etat a annoncé ce jeudi un prochain allègement de l’IR et ne compte pas supprimer les niches fiscales des particuliers

Reuters

Le discours était attendu, notamment sur le volet fiscal. Parmi les nombreuses annonces faites ce jeudi suite au Grand débat, Emmanuel Macron a notamment évoqué une baisse de l’impôt sur le revenu.

La réforme passera-t-elle par la décote ? Le barème sera-t-il retouché ? Différentes solutions sont en effet envisageables. Pour l’heure, le président de la République n’a pas encore donné de détails, mais il a clairement cité les classes moyennes parmi les bénéficiaires envisagés.

En parallèle, la prime exceptionnelle sera renouvelée. Les entreprises pourront donc verser à nouveau jusqu’à 1.000 euros aux salariés gagnant moins de trois fois le Smic. Cette prime sera exonérée de cotisations et d’impôt.

Côté financement, Emmanuel Macron a cité l’augmentation du temps de travail ainsi que des efforts sur les dépenses publiques. Il a aussi annoncé une suppression des niches fiscales, mais a précisé que cela concernerait les entreprises. Les avantages dont bénéficient les particuliers (par exemple sur l’emploi à domicile) ne seront donc pas remis en cause.

Pas de retour de l'ISF

Le président de la République a redit son opposition à un retour de l’ISF. Après avoir défendu la réforme qui a abouti à la création de l’IFI, il a rappelé que cet impôt fera l’objet d’une évaluation en 2020 avec à la clé d’éventuelles retouches.

Commentaires (2)
  • TZPEUCH
    TZPEUCHposté le 26.04.2019 à 07:38

    Les retraités aisés sont très nombreux .Ils ont porté M Macron au pouvoir ; ils étaient prêts a le reconduire mais ils sont totalement ignorés du président qui les appauvrit et a dit se moquer de sa réélection. On a pris note et on choisira un autre bulletin!!!!

  • Xilam69
    Xilam69posté le 25.04.2019 à 23:22

    Une baisse de l'IR..... Pour ceux qui travaillent.
    Autrement dit : que dalle pour les retraités.
    Mais Macron va fermer l'ENA... Dont tout le monde se moque pas mal.
    Merci Macron, je vais penser à tout ça avec mon bulletin de vote.

Impôts
Analyse0

Démembrement : les limites du barème fiscal

L’évaluation d’un usufruit dépend de deux critères principaux : l’espérance de vie de l’usufruitier et le rendement de l’actif. Or sur ces deux points, le barème fiscal retient des moyennes discutables.

Lire la suite