Evolution des plafonds de déduction des pensions alimentaires et de l’avantage d’une demi-part

Nouveautés Actu 0

Le versement d’une pension alimentaire est déductible de vos revenus dans une limite annuelle qui passerait de 5.947 € actuellement à 5.959 €...

Reuters

Comme chaque année, l’avantage fiscal lié au rattachement au foyer d’un enfant majeur (une demi-part supplémentaire) va évoluer en 2021. D’après le projet de loi de finances (PLF) pour 2021, le plafond de l’avantage retiré de chaque demi-part de quotient familial passerait de 1.567 € à 1.570 €.

Un enfant majeur peut en effet être rattaché au foyer fiscal des parents s'il a moins de 21 ans au 1er janvier de l'année concernée ou s'il a moins de 25 ans et qu'il poursuit des études.

Plafond déductible d’une pension alimentaire

En parallèle, si vous faite le choix de ne pas rattacher votre enfant majeur à votre foyer fiscal, le versement d’une pension alimentaire est déductible de vos revenus dans une limite annuelle qui passerait de 5.947 € actuellement à 5.959 € pour l’imposition des revenus de 2020. Ce plafond s’applique aussi pour une pension alimentaire versée à un enfant de parents séparés ou divorcés.

En fonction de ces montants et de votre tranche marginale d’imposition sur le revenu, il peut être plus intéressant d’opter pour le rattachement au foyer ou non…

Commentaires (1)
  • gc_n1
    gc_n1posté le 15.10.2020 à 18:54

    notre état mammouth (plus que jamais) engage des dépenses de fonctionnement faramineuses pour modifier de quelques euros les plafonds fiscaux en question : une totale gabegie qui correspond parfaitement au rapt permanent de l'argent public pour employer des fonctionnaires à des tâches inutiles ou dérisoires !
    qui connaît un ponctionnaire qui ne passe pas son temps à justifier son poste ?????
    (le président y compris, mais ça saute aux yeux...!)