Déclarations de revenus : la campagne 2017 touche à sa fin

Pratique Actu 0

Déjà plus de 18 millions de contribuables ont déclaré leurs revenus 2016 en ligne. Passé minuit, il sera trop tard

Reuters

Les contribuables qui n’ont pas encore déclaré leurs revenus n’ont plus beaucoup de temps devant eux. La date limite a en effet été fixée au 6 juin à minuit… pour les habitants des départements numérotés à partir de 50.

Plus de 50% de déclarations en ligne

Bien entendu, il convient désormais de déclarer par voies électroniques puisque la déclaration sur papier devait être renvoyée avant le 17 mai.

Le record de déclarations en ligne a d’ailleurs d’ores et déjà été battu. Hier soir, l’administration comptabilisait 18,1 millions de télédéclarations, soit plus que les 18 millions enregistrées sur l’ensemble de la campagne 2016.

Ceci ne constitue guère une surprise dans la mesure où l’obligation de déclarer en ligne a été étendue à une plus large population. Cette année, la télédéclaration a visé les foyers ayant plus de 28.000 euros de revenus (contre un seuil de 40.000 euros l’an dernier). La barre symbolique des 50% de foyers déclarant en ligne sera donc franchie en 2017.

Quid en cas de retard ?

Oubli, problème technique, phobie administrative… Dès demain, certains contribuables se retrouveront probablement hors délais. Il leur sera toujours possible (et même conseillé) de produire une déclaration qualifiée de « tardive ». L’administration prévoit en effet une solution de secours. Mais attention, dans ce cas, le contribuable s’expose à une majoration de son impôt, voire à des intérêts de retard.

Commentaires
Impôts
Analyse0

Impôts : optimiser n’est pas frauder

Le public a parfois du mal à faire la différence entre ces deux notions. Pourtant l’optimisation ne consiste qu’à réduire ses impôts de manière tout à fait légale.

Lire la suite
Impôts
Actu0

Bitcoin : vos gains sont imposables !

L’administration n’a pas attendu l’envolée de la crypto-monnaie pour clarifier sa position. Les gains doivent être déclarés et sont soumis à l’impôt sur le revenu.

Lire la suite