Coronavirus : vers une prime à la poursuite de l’activité professionnelle de 1.000 euros

Nouveautés Actu 0

Le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a invité les grandes entreprises et fédérations ayant un accord d'intéressement à verser une prime défiscalisée de 1.000 euros.

Reuters

Une prime pour les Français qui poursuivent leur activité professionnelle durant la crise du coronavirus. Interrogé ce matin sur LCI, Bruno Le Maire, le ministre de l'Économie, a appelé les entreprises à récompenser les salariés qui, ne pouvant pas recourir au télétravail, sont obligés d'aller se rendre sur le lieu de travail.

Le ministre a ainsi invité « toutes les Fédérations, toutes les grandes entreprises qui ont un accord d'intéressement, notamment dans les secteurs vitaux comme l'agroalimentaire ou la grande distribution, à verser cette prime de 1.000 euros », a-t-il déclaré.

Jusqu'au 30 juin

Cette gratification existe déjà, il s'agit de la prime Macron, versée aux salariés et exonérée de toutes cotisations sociales et de tous prélèvements fiscaux en réponse à la crise des Gilets jaunes, rappelle LCI. La prime ne coûtera selon Bruno Le Maire « rien de plus à l'entrepreneur que ce qui est versé ». Dans le cadre du dispositif actuel, les entreprises ont jusqu'au 30 juin pour faire jouer la prime.

Commentaires
Impôts
Actu0

Déclaration de revenus : ne négligez pas la case « 2OP » !

Retour sur cette case optionnelle qui peut être cochée par les contribuables opposés à ce que leurs revenus du patrimoine de 2019 soient imposés au PFU. Selon Bercy, 8 millions de foyers fiscaux auraient eu intérêt à la cocher l’an dernier...

Lire la suite