Coronavirus : la suppression de la taxe d'habitation est toujours au programme

Nouveautés Actu 0

80% des foyers concernés doivent en être exemptés cette année, les 20 % des ménages restants le seront à l'horizon 2023.

Reuters

Interrogé sur la poursuite de la suppression de la taxe d'habitation sur France 2, le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, a assuré que le gouvernement comptait poursuivre la politique fiscale mise en place durant le quinquennat, malgré la pandémie de Covid-19. La suppression de la taxe d’habitation est effectuée de manière graduelle : 80% des foyers concernés doivent en être exemptés cette année, tandis que les 20 % des ménages les plus aisés le seront en 2023.

Bruno Le Maire a expliqué que « ce n'est pas une bonne idée de vouloir relancer la machine économique en augmentant les impôts », renvoyant à l'examen du projet de loi de finances pour 2021, qui commencera à l'automne prochain, pour débattre à nouveau de la politique fiscale du gouvernement.

Pas de réinstauration de l'ISF en vue

Alors que plusieurs voix à gauche ont récemment appelé à un rétablissement de l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF), devenu l'impôt sur la fortune immobilière (IFI) en 2018 pour financer la lutte contre la crise sanitaire et économique, l'option ne semble pas être sur la table.

Vendredi dernier, le ministre des comptes publics, Gérald Darmanin, a affirmé dans un entretien à Ouest-France, cité par l'AFP, qu'il fallait faire « attention aux fausses bonnes solutions qui par le passé ont contribué à creuser le chômage et à casser la confiance ».

Commentaires
Impôts
Actu0

Déclaration de revenus : ne négligez pas la case « 2OP » !

Retour sur cette case optionnelle qui peut être cochée par les contribuables opposés à ce que leurs revenus du patrimoine de 2019 soient imposés au PFU. Selon Bercy, 8 millions de foyers fiscaux auraient eu intérêt à la cocher l’an dernier...

Lire la suite