Bercy met l'accent sur le "tout en ligne" !

Nouveautés Actu 0

Le ministère veut accroître les déclarations et paiements électroniques

Reuters

Cap sur le tout numérique ! Tel est le mot d'ordre de l'administration fiscale pour 2013. Alors que 12,8 millions de déclarations ont été réalisées en ligne l'an passé, le ministère de l'Economie et des Finances veut convaincre encore plus de contribuables de passer par cette voie...
Bercy a ainsi rappelé la simplicité de la démarche. Si aucune modification n'est à faire sur la déclaration préremplie, la validation peut se faire en 3 clics ! Elle est également possible sur smartphone via les applications dédiées et un 'flashcode'.

Une offre 100% en ligne et des accès simplifiés

Si ces dispositions existaient déjà par le passé, l'administration va plus loin en 2013 en proposant le " 100% en ligne ". Sur option, les contribuables pourront donc renoncer à recevoir leur déclaration préremplie sur papier. Un message électronique les avertira de l'ouverture de la période de déclaration. De la même façon, il sera possible de ne plus recevoir sur papier les avis d'imposition.

Afin de convertir plus de Français, Bercy a prévu de simplifier l'accès à ces services. Chacun pourra s'il le souhaite créer un mot de passe pour se connecter au site impots.gouv.fr. Les trois identifiants habituels (numéro fiscal, numéro de télédéclarant et revenu fiscal de référence) deviendront alors inutiles.

Des délais supplémentaires

Enfin, les télédéclarants bénéficieront toujours d'une petite " carotte ". S'il n'est plus question de leur accorder comme par le passé 20 euros de réduction d'impôt, ils auront encore des délais spécifiques supérieurs de 1 à 2 semaines à ceux des déclarants sur papier.

Ouverte le 19 avril, la période de déclaration ira jusqu'au 3 juin pour les contribuables des départements 1 à 19, jusqu'au 7 juin pour les départements 20 à 49 et jusqu'au 11 juin pour les autres.

Commentaires (7)
  • avpmail
    avpmailposté le 29.03.2013 à 06:57

    si l'on veut faire REELLEMENT des progres et des économies , des simplifications,
    de veritables reformes : généraliser le prelevement à la source : c'est simple et efficace ..
    peut être trop !

  • patrickus
    patrickusposté le 28.03.2013 à 16:31

    perso, j'apprécie de faire le maximum de déclarations via internet et je paye tout par prélèvement mensuel. Comme ça, je minimise la paperasserie.

  • lbda21
    lbda21posté le 28.03.2013 à 16:25

    Bercy, dans sa bonté, voudrait-il payer un ordinateur et son abonnement à chaque contribuable ?
    Ou souhaite-t-il plutôt qu'on le déduise, non pas des revenus à déclarer mais de l'impôt lui-même ?

  • SCIRHAK
    SCIRHAKposté le 28.03.2013 à 15:12

    Il n'y a pas si longtemps, nous pouvions "commander" les imprimés ponctuels que nous avions besoin====> comme le 2074 pae exemple
    Maintenant = galère car seul point de recours possible, téléphoner à son centre d'impôt qui n'est pas toujours réactif
    sinon impression à partir du site

    c'est le progrès au service du cochon de payant

  • nicooo
    nicoooposté le 28.03.2013 à 14:22

    Plus c'est automatisé et informatisé plus il y a besoin de fonctionnaires. C'est beau le progrès! Étonnant non?

  • SCIRHAK
    SCIRHAKposté le 28.03.2013 à 12:09

    NON je ne ferai jamais ma déclaration en ligne.............

    Messieurs les décideurs : à l'heure de l'informatique, je constate un décalage dans le temps pour la réception des déclarations ? Alors que cela devrait au contraire être le contraire.

    De plus la complexité du système fiscal Français de facilite absolument pas les chose et réfléchir devant un écran, ce n'est pas ma tasse de thé pour ce genre de choses

  • squarcio
    squarcioposté le 28.03.2013 à 11:39

    Est ce que Bercy, a la vue de ces économies d'activité, envisage le 1/2 au niveau des remplacements après retraite?

    Logique, non?