Attention à l’actualisation automatique de votre taux de prélèvement à la source

Pratique Actu 0

Si vos revenus ont augmenté ou baissé par rapport à 2021, il est souvent préférable de moduler son taux de prélèvement d'impôt à la source.

iStock

Chaque année, le taux de prélèvement d’impôt à la source est automatiquement mis à jour par l'administration fiscale à deux moments : le 1er septembre ou le 1er janvier, sauf si vous l'avez vous-même actualisé (dans ce cas, le taux calculé à votre initiative reste valable jusqu'à la fin de l'année en cours).

Sans action de votre part, votre taux de prélèvement d’impôt à la source pourra donc être automatiquement mis à jour le 1er septembre prochain en fonction de la dernière déclaration de revenus qui a eu lieu au printemps. Il convient donc de vérifier que ce taux de prélèvement issu des données de l’an dernier (revenus 2021) correspond toujours à votre situation et à vos revenus 2022.

Modulation à la hausse ou à la baisse

Si vos revenus ont augmenté cette année, il peut ainsi être préférable de rehausser votre taux de prélèvement pour ne pas avoir à payer un complément d’impôt à l’automne 2023. Certains pourront cependant préférer attendre pour ne pas faire l’avance de cette différence…

A l’inverse, si vos revenus ont baissé ou que votre situation évolue fiscalement (naissance, rattachement d’une personne à charge), il est nécessaire de moduler à la baisse votre taux de prélèvement pour ne pas avancer chaque mois trop d’impôt et attendre l’été 2023 avant d’être remboursé.

Mode d'emploi

Dans les deux cas, il suffit de se rendre sur son espace personnel du site www.impots.gouv.fr puis dans la rubrique « gérer mon prélèvement à la source » et « actualiser suite à une hausse ou à une baisse de vos revenus ». Attention, on ne peut diminuer son taux de prélèvement que si la différence entre l’impôt prévu et le nouveau montant estimé est supérieure à 10%. Pour cela, il est judicieux d’utiliser le simulateur de Bercy. L’administration tolère par ailleurs une erreur d’appréciation de la baisse des revenus allant jusqu’à 10%.

Si vous souhaitez actualiser vos revenus à la hausse, vous devez estimer vos revenus nets imposables pour l'année en cours. Pour une baisse de vos revenus, en complément de l'estimation de vos revenus nets imposables de l'année en cours, les revenus nets imposables perçus sur l'année N-1 devront également être saisis.

Nouveau taux de prélèvement

A l'issue de cette modification en ligne, un nouveau taux de prélèvement sera calculé par l'administration fiscale puis transmis aux organismes qui vous versent des revenus. Si vous êtes salarié, le nouveau taux est généralement rapidement pris en compte par l’employeur et dans un délai maximum de 2 mois.

a savoir

Attention, sans action de votre part, votre taux de prélèvement sera également automatiquement mis à jour le 1er janvier en fonction de la déclaration de revenus de l’année précédente et ce, même si vous êtes intervenus durant l’année N-1 pour actualiser votre taux. En effet, si vous avez engagé une action d'actualisation, cette action ne vaut que pour l’année N-1.

Commentaires
Impôts
Actu0

Les nouveaux contours de la Prime Macron

La version "2022-2023" de cette prime défiscalisée bénéficie d’un plafond plus généreux, mais elle reste provisoire et toujours réservée aux salariés gagnant moins de trois SMIC.

Lire la suite