« En cette fin d’année, certaines banques sont plus sélectives sur le crédit immobilier »

Crédit Avis d'Expert 0

Sandrine Allonier, Responsable des Relations Banques de Vousfinancer.com

Vousfinancer.com

Alors que selon la Banque Centrale Européenne, les conditions de crédit ont continué à s'améliorer au troisième trimestre en zone euro, et notamment en France, en ce qui concerne les crédits immobiliers, dans les faits, depuis début octobre, certaines banques sont au contraire plus sélectives sur les profils d’emprunteurs qu’elles acceptent de financer…

Il n’y a pas péril en la demeure et les conditions de crédits restent au beau fixe, mais depuis le début du mois d’octobre, on sent la météo légèrement se rafraîchir du coté du crédit immobilier. Du côté des taux de crédit, s’ils restent quasiment à leur plus bas niveau historique, pour la première fois depuis le début de l’année, une petite dizaine de banques ont annoncé une hausse de leurs taux en octobre. Certes, faible, et peu appliquée dans les faits, mais tout de même…

Des écarts importants selon les profils

Ainsi, les banques déterminent plus que jamais au cas par cas les taux auxquels elles prêtent, en fonction du profil de l’emprunteur, de son risque, mais aussi de sa rentabilité. Et si on a également assisté ce mois-ci à quelques baisses de taux, dans d’autres établissements, cela a parfois été uniquement le cas sur leurs cibles prioritaires : les investisseurs, les meilleurs profils ou certaines durées de prêt. Les taux restent donc très bas mais avec d’importants écarts selon les banques et selon les profils… On emprunte en moyenne à 1,25 % sur 15 ans, 1,45 % sur 20 ans et 1,65 % sur 25 ans mais il est possible d’obtenir au mieux pour les meilleurs profils 0,70 % sur 15 ans, 1 % sur 20 ans et 1,3 % sur 25 ans.

Moins de souplesse sur l’apport exigé

Si le début de l’année a été marqué par une inflexion du marché, tant au niveau des transactions que des demandes de prêt, depuis le printemps, il a retrouvé un dynamisme certain, qui s’est encore amplifié durant l’été, permettant ainsi aux banques de presque compenser ce recul de l’activité du 1er trimestre. Ainsi à ce jour - avec des différences selon les régions et les établissements - environ 75 % des banques ont atteint leurs objectifs de production de crédit, pour les plus compétitives à coup de baisse de taux depuis cet été. Dans ce contexte, alors que pour certaines l’année se termine déjà, il est parfois plus compliqué d’obtenir un financement pour certains profils. Par exemple, alors que durant l’année, les banques étaient moins strictes sur l’apport, beaucoup refusent aujourd’hui les financements à 110% et demandent au moins 5% d’apport… Pour d’autres, le niveau des revenus reste un critère majeur pour déterminer le taux du prêt, et certains profils, jugés peu rentables, se retrouvent avec des taux en dehors du marché…

Production 2019

Pour autant, pas d’inquiétudes majeures à avoir, le crédit immobilier reste le principal vecteur de conquête de clients pour les banques, et ces petites tensions ne devraient être que de courte durée : dès le mois de novembre, les demandes de prêts reçues seront comptabilisées dans la production de crédit de l’année 2019 et les compteurs des banques remis à zéro…

Sandrine Allonier

Le CV de Sandrine Allonier

Responsable des Relations banques, Vousfinancer.com

Diplômée d’un DEA et d’une maîtrise d’Economie Internationale de l’Université Paris IX-Dauphine, Sandrine Allonier a débuté sa carrière en 2005 comme journaliste économique avant de devenir responsable des études économiques et porte-parole de meilleurtaux.com. En 2014, elle rejoint VousFinancer.com pour entretenir et renforcer les relations avec les partenaires bancaires et contribuer ainsi au développement de ce courtier.

Commentaires
Immobilier
Actu0

Bail mobilité : un nouveau cadre pour la location

La loi Elan va permettre de conclure des locations pour une durée définie à l’avance et limitée à 10 mois. Mais ce bail sera réservé à des cas bien précis. Détails…

Lire la suite
Immobilier
Fiche Pratique0

Prêt viager hypothécaire : la solution de secours

Même s’il est généralement coûteux, le prêt viager hypothécaire peut constituer une source de financement pour les propriétaires souhaitant obtenir des liquidités

Lire la suite