Emprunts d’Etat à taux négatifs, quelle conséquence pour les emprunteurs ?

Crédit Avis d'Expert 0

Maël Bernier, Directrice de la communication du courtier Meilleurtaux.com

Meilleurtaux.com

Il y a quelques jours, la nouvelle a fait la Une de tous les médias : pour la première fois de son histoire, la France peut emprunter sur 10 ans à taux négatif. Alors évidemment, ça semble totalement fou mais c’est pourtant vrai. Mais concrètement, ça veut dire quoi et comment est-ce possible ? Emprunter à taux négatif, cela signifie pour le prêteur qu’il sait qu’il va récupérer moins que ce qu’il a prêté. En d’autres termes, s’il prête 100, il ne va récupérer que 90 et il en est tout à fait conscient dès le départ.

Un club très fermé

Alors pourquoi la France se retrouve-t-elle aujourd’hui dans le club très fermé - avec l’Allemagne - des pays qui peuvent emprunteur à taux négatif ? Tout simplement parce que pour les investisseurs étrangers, la dette française est un « bon » risque, tout comme la dette allemande. Grossièrement, cela veut dire que prêter à l’Etat Français c’est un placement sans risque, ce qui n’est pas le cas dans d’autres pays de la zone euro. Les investisseurs étrangers qui débordent aujourd’hui de liquidités ne savent plus où les placer et dans ce contexte, la France est un placement qui ne rapporte rien mais qui garantit l’absence de pertes.

La mécanique de la BCE

D’autre part, ces mêmes investisseurs qui achètent de la dette rémunérée à taux négatifs font le pari que les obligations de l’Etat qu’ils achètent très bas vont voir leur niveau encore baisser et donc les obligations qu’ils achètent maintenant sur 10 ans vaudront en tous cas plus cher que celles qui seront achetées plus tard. Pourquoi ? Parce que la politique extrêmement volontariste de la BCE qui injecte de l’argent dans la zone euro contribue à la baisse des taux. Plus on met de l’argent sur les marchés, moins l’argent est cher.

Nouveaux records attendus

Qu’est-ce que cela traduit pour les emprunteurs, les particuliers et notamment les futurs acquéreurs qui cherchent un crédit immobilier ? Cela signifie que les taux vont rester très bas et que l’emprunt de l’Etat français en territoire négatif va se répercuter sur les banques qui vont elles-mêmes voir leur taux d’emprunt baisser. Qui plus est, l’impact du discours très clair de la BCE sur la volonté de maintenir des taux bas et des liquidités, va permettre aux banques de se financer dans les mois qui viennent à des niveaux de taux toujours plus bas. En conséquence, l’emprunteur français devrait continuer dans les mois qui viennent à obtenir des taux extrêmement faibles et ces derniers pourraient même encore baisser. Les records que nous connaissons actuellement seront certainement battus dans les prochains mois et un taux à 1% pourrait se généraliser sur 20 ans, et même peut-être sur 25 ans pour les meilleurs profils. C’est donc une super nouvelle pour les emprunteurs et le marché de l’immobilier !

Maël Bernier

Le CV de Maël Bernier

Directrice de la communication, Meilleurtaux.com

Maël Bernier est la Directrice de la communication de Meilleurtaux.com. A l’issue d’études de droit complétée par une maîtrise en communication, elle devient chef de projet en agence de communication financière avant de rejoindre Empruntis.com en 2004 puis Meilleurtaux.com en 2014.

Commentaires
Immobilier
Actu0

Un marché immobilier raisonnablement haussier ?

Nouveau record de transactions, hausse des prix et pouvoir d’achat immobilier globalement stable grâce à la baisse des taux. Jusqu’ici tout va bien, observent les notaires…

Lire la suite
Immobilier
Actu0

Nouveau bras de fer autour de l’APL accession

Plusieurs amendements ont été adoptés cette semaine pour rétablir l’APL accession pour tout logement, neuf ou ancien, sur l’ensemble de territoire.

Lire la suite