Prêts immo : que coûterait vraiment une hausse des taux ?

Crédit Analyse 0

Les taux semblent avoir atteint un plancher et sont même déjà remontés dans une banque. L’Argent & Vous a décidé d’évaluer l’impact d’un mouvement de hausse de 0,1% et de 0,2% pour les emprunteurs

Boursier.com

La remontée récente des rendements obligataires a certainement mis fin au mouvement généralisé de baisse des taux immobiliers. D’après Meilleurtaux.com, une banque a même déjà relevé ses barèmes de 0,1%. Pour l’heure, il n’y a encore rien d’alarmant. Les experts du secteur ne craignent pas de remontée brutale des taux.

Ceci étant, certains emprunteurs risquent bel et bien d’avoir à l’avenir des conditions moins favorables qu’il y a quelques semaines. Quelle en serait la traduction concrète ? L’Argent & Vous s’est livré à un travail de simulation.

Emprunt de 100.000 euros sur 15, 20 et 25 ans

Sur une durée de 15 ans, un emprunteur peut actuellement obtenir 2% hors assurance (selon Meilleurtaux). Pour 100.000 euros empruntés, cela donné une mensualité de 643,51 euros hors assurance.

Nos simulations montrent qu’en obtenant « que » 2,1% (soit 0,1 point de plus), la mensualité d’un emprunteur serait alourdie de 4,61 euros. Le coût total du crédit augmenterait quant à lui de 830 euros. Avec 2,2%, le surcoût passerait à 9,25 euros par mois et à 1.665 euros au total.

Sur 20 et 25 ans, l’évolution des mensualités serait assez similaire. Avec un taux en hausse de 0,1 point, la surcharge avoisinerait les 5 euros par mois, tandis qu’à +0,2 point, elle tournerait autour de 10 euros. Bien entendu, les durées étant ici plus longues, l’effet sur le coût total du crédit serait plus important (voir tableau), dépassant par exemple les 3.000 euros sur 25 ans en cas de hausse de taux de 0,2 point.

Simulations pour 100.000 euros empruntés (données en €)
L'Argent & Vous. Taux actuels: 2% à 15 ans, 2,25% à 20 ans, 2,60% à 25 ans
15 ans20 ans25 ans
MensualitéCoût totalMensualitéCoût totalMensualitéCoût total
Aux taux actuels643,5115.831517,8124.275453,6736.101
Taux de +0,1%+4,61+830+4,82+1.157+5,09+1.527
Taux de +0,2%+9,25+1.665+9,66+2.318+10,20+3.060

Capacité d’emprunt

Le problème peut aussi être regardé sous un autre angle, celui de la capacité d’emprunt.  Aujourd’hui, une mensualité de 1.000 euros permet d’emprunter 148.476 euros sur 15 ans, 182.545 euros sur 20 ans et 206.752 euros sur 25 ans (avec 0,36% d’assurance).

Un particulier se voyant appliquer un taux supérieur de 0,1 point à ceux en vigueur actuellement aurait une capacité d’emprunt réduite de 1.000 euros environ sur 15 ans et de 2.150 euros sur 25 ans.

Avec des taux en hausse de 0,2 point, la capacité d’achat pourrait même être amputée de plus de 4.200 euros sur 25 ans.

Capacité d'emprunt pour 1.000 euros par mois
L'Argent & Vous. Taux actuels: 2% à 15 ans, 2,25% à 20 ans, 2,60% à 25 ans
Aux taux actuelsTaux de +0,1%Taux de +0,2%
Sur 15 ans148.476 €-1.011 €-2.012 €
Sur 20 ans182.545 €-1.591 €-3.164 €
Sur 25 ans206.752 €-2.151 €-4.272 €

La nécessité de bien négocier

A première vue, les effets d’une hausse de taux resteraient modérés : quelques euros de plus à régler par mois. Ceci étant, nos calculs prouvent que dans certains cas, le coût cumulé pourrait devenir significatif. Pour 100.000 euros empruntés sur 20 ans, une hausse de taux de 0,2 point ferait débourser 2.318 euros de plus au client. Autrement dit, le coût de son crédit augmenterait de 10% environ par rapport aux conditions actuelles.

Que les taux prennent ou non la pente ascendante à l’avenir, ces chiffres rappellent en tout cas qu’il est essentiel de bien négocier son taux, en faisant notamment jouer la concurrence.

Commentaires