MaPrimeRenov’ : les rénovations globales seront favorisées en 2022

Tendance Analyse 0

La loi Climat et Résilience, dont l’adoption est attendue dès cet été, doit par ailleurs faciliter l’accès des ménages les plus modestes à des rénovations globales en proposant un recours gratuit à des accompagnateurs agrémentés.

Terres d’Oc Immobilier Sotheby’s International

MaPrimeRenov’, la principale aide de l’Etat à la rénovation énergétique des logements, bénéficiera bien d’une rallonge budgétaire l’an prochain pour accompagner son succès. Le ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire, a confirmé hier un montant de 2 milliards d'euros en 2022 lors de son discours sur d’orientation des finances publiques pour l'an prochain. Attention cependant, Bruno Le Maire a rappelé la volonté du gouvernement de privilégier les rénovations globales. « À terme, je pense que nous devons privilégier les rénovations globales plutôt que les gestes uniques parce que les rénovations globales ont plus d'efficacité énergétique que les gestes uniques », a déclaré le ministre.

Montant moyen de 2.900 €

Depuis le début de l’année, plus de 380.000 ménages ont déposé une demande de prime pour la rénovation de leur logement. Avec un délai moyen de réponse de 11,5 jours ouvrés, près de 300.000 dossiers ont été acceptés, pour un montant total de 862 millions d’euros de primes (le taux de rejet des demandes a été de 8%). Le montant moyen de la prime accordée s’élève cette année à 2.900 €. Ces primes doivent financer 4,2 milliards d’euros de travaux, soit un taux de couverture de 20% qui laisse un reste à charge moyen de 80%.

Pompe à chaleur

MaPrimeRénov’ permet de financer les travaux d’isolation (murs, planchers, combles, fenêtres), de chauffage, de ventilation ou d’audit énergétique. Le changement de système de chauffage figure parmi les travaux les plus sollicités (64%), suivi des travaux d’isolation (32%). Pour le chauffage, il s’agit le plus souvent de l’installation d’une pompe à chaleur pour un coût moyen proche de 13.300 €.

Les ménages modestes et très modestes restent les principaux bénéficiaires de MaPrimeRénov’, avec 63% des dossiers déposés depuis le début de l’année. Les demandes de primes en copropriété sont encore peu nombreuses : seuls 29 dossiers ont été déposés concernant 1.480 logements.

Le gouvernement s’attend à distribuer 700.000 à 800.000 primes cette année, contre 500.000 initialement prévues. En conséquence, le budget prévisionnel alloués à MaPrimeRénov’ a été augmenté à 2,4 milliards d’euros, contre 1,7 milliards en début d’année.

Accompagnateurs agrémentés

La loi Climat et Résilience, dont l’adoption est attendue dès cet été, doit par ailleurs faciliter l’accès des ménages les plus modestes à des rénovations globales en proposant un recours gratuit à des accompagnateurs agrémentés. Leur mission sera d’accompagner les particuliers de A à Z dans leurs projets de travaux et ils interviendront sur les rénovations les plus importantes dès lors qu’un bouquet de travaux sera entrepris. « Compte tenu des fraudes et des malfaçons que l’on a connues par le passé, il est essentiel d’apporter la garantie d’un accompagnement de confiance », a d’ailleurs souligné la sénatrice Sophie Primas suite à l’accord final sur le projet de loi trouvé cette semaine avec les députés en commission mixte paritaire.

Commentaires
Immobilier
Actu0

Déjà finie la baisse des prix à Paris ?

La chambre des notaires du Grand Paris observe déjà un rebond si bien que l’ampleur de la baisse semble restée limitée entre 2% et 3%, soit à peine 300 € par m².

Lire la suite