Le pouvoir d’achat immobilier des couples en France

Tendance Analyse 0

A partir de l’étude de Meilleurtaux.com, L’Argent & Vous s’est penché sur le pouvoir d’achat des couples en tenant compte du niveau de vie ville par ville.

Bien'ici

A partir de l’étude de Meilleurtaux.com, L’Argent & Vous s’est penché sur le pouvoir d’achat des couples en tenant compte du niveau de vie ville par ville.

Le pouvoir d’achat immobilier est une notion désormais bien connue des acquéreurs ou futurs acquéreurs. Depuis plusieurs années, des études calculent en effet les surfaces pouvant être achetées ville par ville, en tenant compte des spécificités locales (prix a m², taux).

La dernière étude de Meilleurtaux.com estime ainsi que pour 1.000 euros de mensualité sur 20 ans, il est possible d’acheter entre 22 m² (Paris) et 154 m² (Saint-Etienne). Un reproche peut toutefois être adressé à ce type d'étude. Il se base sur une mensualité de 1.000 euros pour tout le territoire. Or, d’une ville à l’autre, les niveaux de revenus ne sont évidemment pas identiques.

Tenir compte des disparités de revenus

Le prix au m² est par exemple plus élevé à Angers qu’à Saint-Etienne. Mais le revenu médian y est également plus important, compensant en partie l’écart de prix. Nous avons donc cherché à intégrer ce critère supplémentaire.

Pour ce faire, nous avons déterminé la mensualité théorique d’un couple dont chaque membre dispose par rapport au niveau de vie médian de sa ville (Insee), la mensualité correspondant alors au tiers des revenus.

Un écart de mensualité de 57% entre Nîmes et Paris

Selon ces calculs, il apparaît qu’un couple-type peut rembourser de 914 euros à Nîmes jusqu’à 1.441 euros à Paris.

Comme dans l’étude de Meilleurtaux.com, Saint-Etienne garde ici la tête. Un couple peut y acquérir 150 m². Les revenus inférieurs à la moyenne sont largement compensés par des prix au m² toujours faibles.

Cette analyse fait en outre apparaître des éléments intéressants. A Nîmes, les prix restent mesurés (2.123 euros au m²). Mais les revenus y étant parmi les plus faibles, un couple médian ne peut y acquérir « que » 91 m². En comparaison, les prix ont beau approcher des 2.450 euros à Dijon, un couple-type pourra y acquérir 8 m² de plus qu’à Nîmes du fait d’un niveau de revenus médian plus confortable.

Enfin, en dépit de revenus bien supérieurs à la moyenne, les Parisiens sont logiquement pénalisés par les prix du marché. Le pouvoir d’achat de notre couple-type n’est que de 32 m² dans la capitale.

Pouvoir d'achat immobilier par ville
* Un tiers du revenu correspondant au niveau de vie médian, **données issues de l'étude Meilleurtaux.com, L'Argent& Vous
Mensualité type sur 20 ans* (€)Taux**Capacité d'emprunt (€)Prix au m² ** (€)Pouvoir d'achat (m2)
Saint-Etienne9781,25%207.5861.381150
Le Mans1.0601,25%224.8871.881120
Le Havre1.0031,25%212.9801.936110
Angers1.0421,25%221.1862.172102
Dijon1.1381,25%241.5112.44799
Nîmes9141,25%194.0912.12391
Toulon1.0191,25%216.3652.39490
Grenoble1.0921,25%231.8682.57090
Reims9951,25%211.2282.41288
Toulouse1.1151,25%236.6433.01179
Rennes1.1111,25%235.7903.03878
Nantes1.1511,25%244.4063.31374
Marseille9861,25%209.3142.84574
Montpellier9521,25%202.1462.92669
Lille9901,25%210.1313.17366
Strasbourg1.0051,25%213.3413.37463
Lyon1.2181,25%258.5204.30960
Bordeaux1.1601,25%246.2854.41256
Nice1.0461,25%221.9224.18953
Paris1.4411,25%305.8009.50232
Commentaires
Immobilier
Actu0

De nouvelles pistes pour investir dans l’immobilier sans IFI

Spécialisée dans la transformation d’actifs urbains obsolètes telles que des friches industrielles ou d’anciens immeubles de bureaux, Novaxia propose des fonds destinés à la valorisation d’actifs immobiliers qui ne sont pas imposés à l’IFI.

Lire la suite