Impôts locaux : le palmarès des villes les plus chères !

Fiscalité Analyse 0

Montpellier, Marseille, Rennes, Nimes et Nancy occupent le haut du tableau pour la taxe d’habitation. Du côté de la taxe foncière, Amiens devance les autres agglomérations.

Pitch Promotion

La « pause fiscale » est également de mise dans les communes. Selon le Forum pour la gestion des villes et des collectivités territoriales, 22% seulement des communes ont relevé leurs taux de taxation des ménages cette année. Ainsi en moyenne, le taux n’augmentera cette année que de 0,1%, c’est-à-dire deux fois moins vite qu’en 2012.

Si à l’approche des élections la neutralité a été le maitre-mot, les disparités restent toutefois importantes. Pour la taxe d’habitation, Boulogne-Billancourt, Clermont-Ferrand et Le Mans arrivent en tête des hausses avec des taux en hausse de 3,5%, 1,2% et 1%. Le même trio est également à l’honneur pour la taxation du foncier bâti avec des hausses de 8,8%, 1,8% et 1%.

Bien entendu, cela ne fait pas de ces villes les plus chères de France. Tout dépend naturellement des niveaux de taux appliqués et des ponctions faites par ailleurs par l’Etat ou les départements. Il est d’ailleurs à noter que si les villes ont eu la main plus légère en 2013, les départements ont décidé de relever leurs taux de 1,8% en moyenne, soit quasiment au même rythme qu’en 2012.

Pour y voir clair, le Forum établit chaque année un palmarès du coût de la fiscalité locale dans 41 communes pour un couple avec 2 enfants ayant un logement d’une valeur locative égale à 1,5 fois la valeur locative moyenne de la zone.

Taxe d’habitation

En matière de taxe d’habitation, Paris fait figure d’élève modèle avec une note moyenne de 462 euros. Villeurbanne est un peu au-dessus (678 euros), tandis qu’à Grenoble la facture est de 784 euros.

A l’inverse, on ne compte pas moins de 6 villes dans lesquelles la taxe d’habitation de la famille type grimpe à plus de 1.200 euros : Nimes, Montpellier, Montreuil, Nancy, Rennes et Marseille.

Taxe d'habitation 2013*
données en euros, estimation Forum GV pour une famille avec 2 enfants ayant un logement estimé à 1,5 fois la valeur locative moyenne
MontantEvolution 2013/2012
Nimes1.259+1,7%
Montpellier1.246+1,9%
Marseille1.216+1,6%
.........
médiane1.022+1,7%
.........
Grenoble784+1,5%
Villeurbanne678+2,3%
Paris462+1,8%

Le forum remarque que dans la moitié des villes la taxe d’habitation dépasse les 1.022 euros. Cette médiane progresse de 1,7% par rapport à 2012 et affiche une hausse moyenne de 3,2% depuis 2007.

Taxe sur le foncier bâti

Le niveau est à peu près le même pour les propriétaires qui doivent régler la taxe sur le foncier bâti puisque la médiane ressort à 1.030 euros (+2,2% sur un an). Mais là encore les écarts sont importants.

Taxe foncière 2013*
données en euros, estimation Forum GV pour une famille avec 2 enfants ayant un logement estimé à 1,5 fois la valeur locative moyenne
MontantEvolution 2013/2012
Amiens1.322+1,8%
Montpellier1.305+1,8%
Nimes1.284+1,8%
.........
médiane1.030+2,2%
.........
Boulogne-Billancourt614+6,4%
Villeurbanne598+8%
Lille589+1,8%

Un groupe de 9 communes se détache tout particulièrement : Lille, Villeurbanne, Boulogne-Billancourt, Paris, Strasbourg, Lyon, Mulhouse, Metz et Tours. Dans ces villes la taxe reste contenue à moins de 800 euros. A Lille ou Villeurbanne, les contribuables peuvent même tabler sur moins de 600 euros.

A Amiens, la même famille devra en revanche prévoir une note de... 1.322 euros. Au total, dans 10 villes (dont Montpellier, Nimes ou Perpignan) la taxe reste au-dessus de la barre des 1.200 euros. En d’autres termes, dans ces villes, la taxe foncière est supérieure de 15% à 25% à la moyenne nationale. Un élément à intégrer dans les calculs pour ceux qui envisagent un investissement locatif.

Commentaires