Crédits à l’habitat : deux régions concentrent 38% des encours

Crédit Analyse 0

L’Ile-de-France et Auvergne-Rhône-Alpes cumulent plus de 366 milliards d’euros de financements immobiliers. Les encours par habitant varient par ailleurs fortement selon les régions.

ministère de l'Intérieur

Récemment, en France, les prêts immobiliers aux particuliers ont dépassé le seuil symbolique des 1.000 milliards d’euros. Mais comment se répartit ce marché sur le plan géographique ? Les dernières données régionalisées de la Banque de France (à fin mars) apportent un éclairage intéressant.

Ile-de-France et Aura en tête

En termes de volumes, l’Ile-de-France arrive sans surprise en tête. Avec 242,2 milliards d’euros d’encours, les Franciliens représentent à eux seuls 25% du marché national (957,5 milliards d’euros d’encours en métropole).

Auvergne-Rhône-Alpes (Aura) suit avec une part de 13% (124,3 milliards d’euros de financement).

A l’autre bout de l’échelle, la région Centre-Val de Loire ne pèse que 34,2 milliards d’euros et ferme la marche si l’on excepte le cas particulier de la Corse (3,5 milliards d’euros).

Le poids démographique… notamment

Bien entendu, le poids démographique des différentes régions joue un rôle clé dans ces chiffres. Si la région Aura arrive deuxième en matière d’encours, c’est principalement parce qu’elle est aussi la deuxième région la plus peuplée du pays (8,03 millions d’habitants).

Toutefois, la corrélation n’est pas parfaite. La région Aura capte par exemple 13% des encours alors qu’elle ne représente « que » 12,4% de la population. A l’inverse, le Centre-Val de Loire compte pour 4% de la population mais seulement pour 3,6% des crédits.

D’autres facteurs

D’autres éléments entrent logiquement en ligne de compte. Le prix de l’immobilier sur le marché local est le premier qui vient à l’esprit. On peut également citer la ventilation locataires/propriétaires ou les niveaux de vie.

Pour aller plus loin, nous avons donc scruté ces niveaux d’encours par rapport à la population.

De 10.000 euros à près de 20.000 euros

Sur ce plan, les résultats s’inscrivent dans une fourchette très large. En Ile-de-France, l’encours moyen par habitant s’élève à 19.831 euros. Un chiffre deux fois plus important que celui observé en Corse (10.324 euros).

On peut y voir la conséquence des prix élevés en Ile-de-France mais aussi de la plus grande capacité d’emprunt des habitants de la région.

La région Aura garde là aussi la deuxième place avec une moyenne de 15.487 euros, contre par exemple 14.044 euros en Paca ou 13.228 en Centre-Val de Loire.

Aux côtés de la Corse, ce sont les régions Hauts-de-France et Occitanie qui ferment la marche en affichant des encours respectifs de 11.592 euros et 12.153 euros par habitant. Il est d’ailleurs à noter que ces trois régions sont aussi celles où les revenus par habitant sont les plus faibles.

Commentaires
Immobilier
Actu0

De nouvelles baisses des taux d’emprunt en perspective !

Les banques sont incitées à prêter par la BCE et elles disposent de sources de refinancement quasiment gratuites. Corollaire de cet environnement inédit, le rendement des OAT 10 ans est passé en territoire négatif...

Lire la suite