Une dynamique exceptionnelle sur le marché immobilier existant

Tendance Actu 0

Les réseaux d'agences immobilières Century 21 et Laforêt constatent un engouement record pour l'investissement locatif dans le parc ancien.

Espaces Atypiques

« Jamais le marché immobilier de l’ancien n’a été aussi florissant », résume le réseau Century 21 (plus de 800 agences immobilières en France) dans sa dernière note de conjoncture. Une tendance qui confirme le bilan déjà observé sur la première moitié de l’année et qui permet de se diriger vers un nouveau record de transactions en France : très probablement supérieur à 1 million.

« Je veux et je peux »

Quoi de plus normal puisque le principal moteur du marché immobilier, les taux d’emprunt exceptionnellement bas, ont continué à reculer ces derniers mois. Cela permet de solvabiliser de plus en plus de ménages, d’autant que les banques ont assoupli leurs critères, notamment au niveau de l’apport personnel exigé. Century 21 a ainsi observé au troisième trimestre davantage de ménages qui passent désormais du « je veux » au « je peux acheter ».

Plus jeune

Ces taux bas permettent notamment aux plus jeunes de devenir propriétaires : la clientèle de Century 21 se rajeunit avec une augmentation de la part des moins de 30 ans de 8% depuis un an. Autre indicateur à souligner : plus de 40% des acquéreurs appartiennent désormais à la catégorie des employés-ouvriers. Des revenus de 2.100 € par mois suffisent par exemple aujourd’hui pour pouvoir emprunter 175.000 € sur 25 ans (700 € de mensualité de remboursement au taux de 1,5%). Century 21 souligne que ces conditions bancaires extraordinairement favorables permettent également à des familles d’acheter plus grand en bénéficiant, à mensualités identiques, d’une enveloppe financière plus substantielle.

L’investissement locatif au plus haut

Quant aux achats pour un investissement locatif, ils ne cessent de bondir au point de représenter 27% de la clientèle de Century 21, un niveau record à comparer à moins de 15% il y a 10 ans. Le réseau Laforêt (près de 700 agences immobilières) constate également que l’investissement locatif est au sommet et représente désormais 25% des acquisitions. Laforêt observe que ce segment accueille une nouvelle catégorie d’investisseurs : les jeunes de moins de 35 ans. « Généralement locataires dans des quartiers prisés, en cœur de ville où ils n’ont pas toujours les moyens d’acheter, ils se décident aujourd’hui à investir dans un logement locatif dans des zones plus accessibles, afin de se constituer un patrimoine », explique le réseau d’agences.

Tensions sur les prix

L’autre phénomène qui permet au marché immobilier de conserver une telle vitalité, c’est l’absence de tension trop prononcée sur les prix, en dehors de certaines agglomérations comme Paris, Lyon, Nantes, voire Toulouse et Rennes. Comme le remarque Century 21, la moyenne des prix au niveau national (2.089€ pour les maisons et 3.538€ pour les appartements) n’a pas encore retrouvé les plus hauts de 2011. Mais avec une demande aussi soutenue dans toutes les régions, Century 21 admet que des tensions plus fortes pourraient apparaître sur les prix.

Pas d’euphorie

Dans ce marché dynamique avec des niveaux de prix record, le spécialiste de l’estimation des prix immobiliers, MeilleursAgents.com, conseille aux vendeurs de ne pas céder à l’euphorie et de savoir rester réaliste au moment de fixer le tarif de son bien. Quant aux acquéreurs, acheter un logement demande une grande réactivité et surtout une bonne préparation, notamment au niveau de ses capacités financières.

Commentaires
Immobilier
Actu0

Comment arrêter le dérapage de la taxe foncière ?

Les taxes foncières ont augmenté 3,5 fois plus vite que l’inflation depuis 2008, selon le dernier observatoire des taxes foncières de l’union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI).

Lire la suite